Ils ont réussi !

17/09/2016
Ils ont réussi !

Faure Gnassingbé tout sourire à l'issue de la conférence

Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a pratiquement atteint son objectif de collecter 13 milliards de dollars pour les trois prochaines années. 

Le président Faure Gnassingbé qui participait à la conférence de Montréal destinée à lever des fonds s’est félicité de cette avancée déterminante dans l’éradication de ces pandémies.

Avant la conférence, le Fonds mondial avait fixé l'objectif de collecter 13 milliards de dollars pour les trois prochaines années. Sur ce montant, les Etats-Unis ont promis d'abonder le Fonds mondial à hauteur de 4,3 milliards de dollars. 

Juste avant la fin de la réunion, la ministre britannique du développement international, Priti Patel, a annoncé une contribution de 1,28 milliard d'euros, faisant du Royaume-uni le deuxième donateur au monde.

La France (1,08 milliard d'euros), l'Allemagne (800 millions d'euros), le Japon (800 millions de dollars) et le Canada (600 millions de dollars), sont les autres principaux contributeurs pour éradiquer les trois maladies d'ici 2030 conformément à l'engagement des Nations unies.

Le milliardaire et philanthrope Bill Gates, dont la fondation a déjà alloué 1,6 milliard de dollars au Fonds mondial depuis sa création en 2002, a annoncé un versement de 600 millions supplémentaires pour les trois prochaines années. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Grand Prix de la Kozah : victoire de Hamza Assoumanou

Sport

La première édition du tour cycliste  'Grand Prix de la Kozah' a été remportée jeudi par Hamza Assoumanou de l’équipe Bike Aid (Kpalimé).

L'Allemagne laboure le Togo

Coopération

Depuis la reprise de la coopération avec le Togo, l’Allemagne est particulièrement active dans le secteur de l’agriculture.

Schéma directeur sur le numérique

Tech & Web

Une étude sur la mise en place d’un schéma d’aménagement numérique vient d'être rendue publique.

Les greffiers à la recherche de solutions consensuelles

Justice

Les greffiers du Togo souhaitent l’ouverture rapide d’un dialogue avec les pouvoirs publics pour discuter de leur statut.