Inauguration d'un Centre de prévention et de traitement du palu

07/01/2009
Inauguration d'un Centre de prévention et de traitement du palu

Le ministre de la Santé, Komlan Mally, et l'ambassadeur de Chine au Togo Yang Min ont inauguré mercredi matin, le centre chinois de prévention et de traitement du paludisme. Situé provisoirement dans l'enceinte de la polyclinique de Lomé, ce centre a été aménagé et entièrement équipé par Beijing pour prévenir, dépister et traiter le palu.

Komlan Mally, s'est félicité de l'appui chinois pour lutter contre la malaria, première cause de mortalité au Togo. Le diplomate chinois a souligné de son côté, que la mise en place de ce Centre répondait aux 8 engagements pris par son gouvernement lors du sommet de Bejing en 2006 pour aider les pays africains dans les domaines de la santé, de l'éducation ou de l'agriculture.

Depuis début décembre, une équipe d'expert chinois séjourne dans à Lomé pour former le personnel togolais à la technique de PCR (Amplification en Chaîne par Polymérisation) qui permet de déceler les traces de paludisme dans l'organisme humain.

Le centre sera prochainement transféré au CHR de Lomé dont le chantier s'achève ; une réalisation également financée par la Chine.

En photo : l'ambassadeur de Chine au Togo et le ministre de la Santé coupent le ruban inaugural du Centre anti-paludisme de Lomé

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

La mode dans tous ses états

Culture

Le FIMO 228, Festival international de la mode au Togo, s’est ouvert mardi à l’hôtel Ibis de Lomé.

Faussaires expérimentés sous les verrous

Faits divers

Plusieurs centaines de cartes d’identité, de passeports et de nombreux documents administratifs togolais et étrangers ont été saisis par la police.

Il faut parfois savoir faire des concessions

Justice

Le Collectif des associations contre l’impunité au Togo (CACIT) a salué mardi la grâce présidentielle en faveur de 45 manifestants de l'opposition.