Kondi Agba trouve un accord avec les personnels hospitaliers

30/01/2008
Kondi Agba trouve un accord avec les personnels hospitaliers

L'avertissement semble avoir été payant. La grève de 24 heures déclenchée par les médecins et praticiens des hôpitaux publics du Togo s'est achevée mardi après un accord avec le ministère de la Santé. Les grévistes exigent notamment des primes de garde allant de 2.500 à 40.000 FCFA, alors qu'elles sont actuellement fixées à 1.000 FCFA pour l'ensemble des personnels médicaux.

 

Le ministre de la Santé, Charles Kondi Agba, a estimé que ces revendications n'étaient pas illégitimes du fait que les rémunérations n'ont pas évolué depuis 17 ans.« Il s'agit en fait d'un arrêté ministériel qui date de 1991 qui a fixé les primes de garde, d'astreinte, de risque. Au bout de 17 ans, on peut raisonnablement demander que cet arrêté soit réactualisé. Le coût de vie a été modifié, le temps d'apprentissage et les contraintes de travail ont changé. (…) Nous sommes d'accord qu'il y a matière à révision », a expliqué le ministre.

Il a toutefois souligné que cette question devait maintenant être étudiée à la fois par le ministère des Finances et par les hôpitaux.

S'il existe une marge de manŒuvre financière, les demandes du corps hospitalier seront satisfaites.

Il s'agit d'un accord de principe mais le personnel hospitalier affirmer rester sur le qui vive.

La rénovation du système de santé est l'une des priorités du président Faure Gnassingbé et de son gouvernement. Très peu d'investissements ont été réalisés ces dernières années au Togo dans ce secteur.

Au manque d'équipements et de médicaments s'ajoute la lassitude du personnel hospitalier, y compris des médecins.

Un nouvel hôpital financé en partie par la Chine est en cours de construction dans la capitale. Son ouverture n'est cependant pas prévue avant 2009.

La reprise de la coopération internationale devrait permettre au Togo de bénéficier d'aides des partenaires au développement.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo modernise ses prisons

Justice

Surpopulation, promiscuité, manque d’hygiène, violences. L'état des prisons n'est pas reluisante, mais c'est en cours d'amélioration.

Les conditions de la relance

Tourisme

Le gouvernement s’est résolument engagé dans le développement et la promotion du secteur touristique.

Energie solaire photovoltaïque pour 62 localités

Environnement

Un prêt de 6 milliards de la BOAD va permettre au Togo de distribuer l'énergie solaire dans une soixantaine de localités.

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.