L’OMS ne néglige rien

15/12/2014
L’OMS ne néglige rien

Mortalité faible, mais morbidité particulièrement élevée

L’organisation mondiale de la santé (OMS) organise depuis lundi à Lomé une conférence sur les maladies tropicales négligées (MTN) en présence de représentants de 32 pays africains.

Parmi les MTN, on trouve la lèpre, l’ulcère de buruli, les leishmanioses, la filariose lymphatique, l’onchocercose, les schistosomiases, les helminthiases, le trachome et les tréponématoses endémiques.

L’OMS, qui a mis en place un plan mondial de lutte sur la période 2008-2015, veut encourager le développement de stratégies régionales de lutte intégrée pour parvenir à terme à leur éradication d’ici 2020.

S'il existe une prise de conscience internationale forte autour du SIDA, de la tuberculose et du paludisme, de nombreuses maladies ‘négligée’ font des ravages dans les pays en développement. 

Des maladies dont la mortalité est faible, mais la morbidité particulièrement élevée, puisqu’elles touchent plus d'un milliard de personnes, principalement en Afrique et dans la plupart des cas, les populations pauvres, vivant sous des climats tropicaux et subtropicaux.

Particulièrement invalidantes, elles contribuent à la persistance d'un cycle de pauvreté. Les maîtriser représente donc une réelle opportunité de développement sanitaire et économique.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.