L’OMS ne néglige rien

15/12/2014
L’OMS ne néglige rien

Mortalité faible, mais morbidité particulièrement élevée

L’organisation mondiale de la santé (OMS) organise depuis lundi à Lomé une conférence sur les maladies tropicales négligées (MTN) en présence de représentants de 32 pays africains.

Parmi les MTN, on trouve la lèpre, l’ulcère de buruli, les leishmanioses, la filariose lymphatique, l’onchocercose, les schistosomiases, les helminthiases, le trachome et les tréponématoses endémiques.

L’OMS, qui a mis en place un plan mondial de lutte sur la période 2008-2015, veut encourager le développement de stratégies régionales de lutte intégrée pour parvenir à terme à leur éradication d’ici 2020.

S'il existe une prise de conscience internationale forte autour du SIDA, de la tuberculose et du paludisme, de nombreuses maladies ‘négligée’ font des ravages dans les pays en développement. 

Des maladies dont la mortalité est faible, mais la morbidité particulièrement élevée, puisqu’elles touchent plus d'un milliard de personnes, principalement en Afrique et dans la plupart des cas, les populations pauvres, vivant sous des climats tropicaux et subtropicaux.

Particulièrement invalidantes, elles contribuent à la persistance d'un cycle de pauvreté. Les maîtriser représente donc une réelle opportunité de développement sanitaire et économique.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

Incendie des marchés : six personnes recouvrent la liberté

Justice

Six personnes incarcérées dans le cadre des incendies criminels des marchés de Lomé et de Kara (janvier 2013) ont bénéficié mercredi d’une remise en liberté provisoire.

La mode dans tous ses états

Culture

Le FIMO 228, Festival international de la mode au Togo, s’est ouvert mardi à l’hôtel Ibis de Lomé.