La cécité n’est pas une fatalité

10/07/2014
La cécité n’est pas une fatalité

60.000 personnes sont atteintes de cécité au Togo, dont plus de la moitié due à la cataracte. Les autres pathologies portent sur des vices de réfraction (myopie, hypermétropie et astigmatisme) et le glaucome. Et les enfants ne sont pas épargnés.

La Croix Rouge suisse, épaulée par son homologue togolais a lancé un programme d’assistance dans la région des Plateaux, particulièrement touchée. L’objectif est de renforcer l’information de la population des sur les soins oculaires, d’assurer des consultations et de permettre au plus grand nombre de bénéficier d’opérations de la cataracte.

Au ministère de la Santé, on indique que la situation a évolué dans la prise en chaet envoyés dans les centres de santé dans le pays. Le gouvernement entend maintenant mettre en place des structures spécialisées dans le traitement des affections de la vue.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.

Rentrée des avocats

Justice

Le barreau de Lomé a effectué vendredi sa rentrée solennelle au Palais de justice de Lomé.