La cécité n’est pas une fatalité

10/07/2014
La cécité n’est pas une fatalité

60.000 personnes sont atteintes de cécité au Togo, dont plus de la moitié due à la cataracte. Les autres pathologies portent sur des vices de réfraction (myopie, hypermétropie et astigmatisme) et le glaucome. Et les enfants ne sont pas épargnés.

La Croix Rouge suisse, épaulée par son homologue togolais a lancé un programme d’assistance dans la région des Plateaux, particulièrement touchée. L’objectif est de renforcer l’information de la population des sur les soins oculaires, d’assurer des consultations et de permettre au plus grand nombre de bénéficier d’opérations de la cataracte.

Au ministère de la Santé, on indique que la situation a évolué dans la prise en chaet envoyés dans les centres de santé dans le pays. Le gouvernement entend maintenant mettre en place des structures spécialisées dans le traitement des affections de la vue.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.