La cécité n’est pas une fatalité

10/07/2014
La cécité n’est pas une fatalité

60.000 personnes sont atteintes de cécité au Togo, dont plus de la moitié due à la cataracte. Les autres pathologies portent sur des vices de réfraction (myopie, hypermétropie et astigmatisme) et le glaucome. Et les enfants ne sont pas épargnés.

La Croix Rouge suisse, épaulée par son homologue togolais a lancé un programme d’assistance dans la région des Plateaux, particulièrement touchée. L’objectif est de renforcer l’information de la population des sur les soins oculaires, d’assurer des consultations et de permettre au plus grand nombre de bénéficier d’opérations de la cataracte.

Au ministère de la Santé, on indique que la situation a évolué dans la prise en chaet envoyés dans les centres de santé dans le pays. Le gouvernement entend maintenant mettre en place des structures spécialisées dans le traitement des affections de la vue.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Six grandes villes bénéficiaires d'un nouveau projet de développement

Développement

La Banque mondiale va investir 30 millions de dollars dans le projet d’infrastructure et de développement urbain (PIDU).

Combattre les causes premières de la pauvreté

Développement

Un segment ministériel du Forum politique de haut-niveau sur le développement durable s’est ouvert hier à New York.

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.