La crise financière internationale menace la lutte contre le sida

06/04/2012
La crise financière internationale menace la lutte contre le sida

La Confédération syndicale internationale (CSI-Afrique) et le Congrès du travail du Canada (CTC) ont demandé vendredi à Lomé que le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme bénéficie de nouveaux moyens.

La crise financière internationale n’a pas épargné le Fonds qui, depuis trois ans, traverse une crise de financement sans précédent. Les pays riches, touchés de plein fouet par la crise ont commencé à se désengager. Les promesses de dons ne sont pas honorées et la réunion de reconstitution du Fonds organisée en octobre 2010 a peiné à mobiliser 11 milliards de dollars de promesses sur les 20 nécessaires. 

Plus récemment, en novembre 2011, le Conseil d’administration du Fonds mondial a décidé, sous la pression des pays donateurs, d’annuler le 11e cycle de financement qui sera repoussé au-delà de 2013 et d’exclure l’éligibilité d’un certain nombre de pays avec comme conséquence, le gel de nouveaux programmes envisagés pour la période 2011-2013.

Les organisations syndicales entendent faire pression sur les pays du G8 qui se réunissent les 18 et 19 mai prochains à Camp David.

Pour ce faire, une pétition pour l’accès universel en matière du VIH et le SIDA est lancée jusqu’au mois de mai 2012.

«  Les pays du G8 doivent mettre en œuvre la Déclaration politique sur le VIH/ SIDA adoptée par l’ONU en 2011 » a déclaré Emmanuel Agbénou, point focal sida à la CSTT/ CSI-Afrique.

L’absence de nouveaux financements aura des répercussions inévitables au Togo avec moins de moyens disponibles pour le Conseil national de lutte contre le sida (CNLS) qui tire l’essentiel de ses ressources du Fonds mondial.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer. 

La directrice des Peace Corps reçoit Frédéric Hegbe

Coopération

L’ambassadeur du Togo aux Etats-Unis, Frédéric Edem Hegbe, s’est entretenu mercredi avec la directrice nationale des Peace Corps, Joséphine K. Olsen.

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.