La formation, c’est la santé

28/01/2014
La formation, c’est la santé

250 médecins, infirmiers et sages-femmes viennent de bénéficier d’une formation assurée par l’ONG togolaise ‘Aimes Afrique’. Elle s’est déroulée à Notsé, à Kara et à Lomé. Rien qu’au CHU de Lomé, 60 médecins généralistes et spécialistes étaient présents.

L’ONG, qui s’est fait connaître par d’importantes campagnes de médecine foraine gratuites au Togo et dans les pays voisins (consultations et chirurgie), souhaite également former les journalistes aux questions de santé afin qu’il puissent vulgariser les thèmes de l’hygiène, de la protection de base contre le paludisme et d’autres maladies tropicales.

‘Une bonne information du public peut contribuer à combattre certains maladies. C’est le rôle des médias, à condition que ceux-ci sachent de quoi ils parlent’, explique Michel Kodom, le fondateur d’Aimes Afrique.

140 journalistes devraient être formés dans les prochaines semaines.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.