La grève est peu suivie dans le secteur hospitalier

08/02/2018
La grève est peu suivie dans le secteur hospitalier

L'Etat est à l'écoute des professionnels de santé

Le mouvement de grève déclenché en début de semaine à l’appel du syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT) n’est pas très suivi.

Un petit tour jeudi au CHU de Lomé et au district sanitaire N°2 communément appelé ‘Blanc-Blanc’ à Bè-Kpota permet de constater que les médecins et les infirmières travaillent. L’administration est ouverte et accueille les patients.

Les personnels de santé demandent une amélioration des conditions de travail avec la modernisation des hôpitaux et le recrutement de personnels soignants. Enfin, médecins et infirmiers réclament un statut particulier à l’instar des enseignants. Ils sont plus de 10.000 à travailler dans la fonction publique hospitalière.

Les pouvoirs publics n’ont pas opposé une fin de non recevoir. Au contraire. Ils reconnaissent la pertinence de certaines demandes. Problème, le budget de l’Etat ne permet pas pour le moment de donner pleinement satisfaction à un personnel compétent et dévoué qui évolue dans un environnement complexe.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

Incendie des marchés : six personnes recouvrent la liberté

Justice

Six personnes incarcérées dans le cadre des incendies criminels des marchés de Lomé et de Kara (janvier 2013) ont bénéficié mercredi d’une remise en liberté provisoire.

La mode dans tous ses états

Culture

Le FIMO 228, Festival international de la mode au Togo, s’est ouvert mardi à l’hôtel Ibis de Lomé.