La grève est peu suivie dans le secteur hospitalier

08/02/2018
La grève est peu suivie dans le secteur hospitalier

L'Etat est à l'écoute des professionnels de santé

Le mouvement de grève déclenché en début de semaine à l’appel du syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT) n’est pas très suivi.

Un petit tour jeudi au CHU de Lomé et au district sanitaire N°2 communément appelé ‘Blanc-Blanc’ à Bè-Kpota permet de constater que les médecins et les infirmières travaillent. L’administration est ouverte et accueille les patients.

Les personnels de santé demandent une amélioration des conditions de travail avec la modernisation des hôpitaux et le recrutement de personnels soignants. Enfin, médecins et infirmiers réclament un statut particulier à l’instar des enseignants. Ils sont plus de 10.000 à travailler dans la fonction publique hospitalière.

Les pouvoirs publics n’ont pas opposé une fin de non recevoir. Au contraire. Ils reconnaissent la pertinence de certaines demandes. Problème, le budget de l’Etat ne permet pas pour le moment de donner pleinement satisfaction à un personnel compétent et dévoué qui évolue dans un environnement complexe.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Merci à Faure Gnassingbé

Cédéao

Le nouveau Premier ministre bissau guinéen, Aristides Gomes, va entamer une tournée ouest-africaine qui le mènera à Lomé.

Les droits des personnes est au cœur du développement

Développement

Le gouvernement togolais travaille pour garantir un développement inclusif, équitable et durable.

Sida : appui américain

Santé

Les Etats-Unis aident le Togo et d'autres pays africains à lutter plus efficacement contre le sida. Et fournit des moyens financiers.

N'avalez pas trop vite

Santé

Le marché de la contrefaçon de médicaments ne s’est jamais aussi bien porté.