La lutte contre le sida va s’intensifier

18/12/2009
La lutte contre le sida va s’intensifier

Le président Faure Gnassingbé a ouvert vendredi la troisième session ordinaire du Conseil national de lutte contre le Sida (CNLS) qui doit faire le bilan des actions menées en 2009.
M. Gnassingbé s’est félicité de la tendance qui semble à la baisse concernant le taux de prévalence au Togo, mais a appelé à ne pas baisser la garde.
Il a annoncé une série de mesures qui doivent permettre de redynamiser la lutte sur le terrain.
« Nous confions au ministère de la Santé plusieurs missions. D’abord celle d’accélérer la distribution des ARV par la décentralisation des centres de soins, ensuite, celle de renforcer les services de prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant. De même les efforts doivent être poursuivis pour la mise en place des centres de conseils et de dépistage volontaire », a déclaré le chef de l’Etat.
Pour le leader togolais, le combat au quotidien contre la pandémie doit s’accompagner d’un renforcement de la recherche universitaire dans les stratégies de lutte contre le virus. Il a promis que 2010 serait l’année de la coordination des différentes structures impliquées dans la lutte : médecins, personnels de santé, secrétariat permanent, organes décentralisés.
Depuis un an, le Togo a rendu gratuit l’accès aux ARV, permettant ainsi une prise en charge directe de près de 17.000 séropositifs.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.