La lutte contre le sida va s’intensifier

18/12/2009
La lutte contre le sida va s’intensifier

Le président Faure Gnassingbé a ouvert vendredi la troisième session ordinaire du Conseil national de lutte contre le Sida (CNLS) qui doit faire le bilan des actions menées en 2009.
M. Gnassingbé s’est félicité de la tendance qui semble à la baisse concernant le taux de prévalence au Togo, mais a appelé à ne pas baisser la garde.
Il a annoncé une série de mesures qui doivent permettre de redynamiser la lutte sur le terrain.
« Nous confions au ministère de la Santé plusieurs missions. D’abord celle d’accélérer la distribution des ARV par la décentralisation des centres de soins, ensuite, celle de renforcer les services de prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant. De même les efforts doivent être poursuivis pour la mise en place des centres de conseils et de dépistage volontaire », a déclaré le chef de l’Etat.
Pour le leader togolais, le combat au quotidien contre la pandémie doit s’accompagner d’un renforcement de la recherche universitaire dans les stratégies de lutte contre le virus. Il a promis que 2010 serait l’année de la coordination des différentes structures impliquées dans la lutte : médecins, personnels de santé, secrétariat permanent, organes décentralisés.
Depuis un an, le Togo a rendu gratuit l’accès aux ARV, permettant ainsi une prise en charge directe de près de 17.000 séropositifs.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.

Rentrée des avocats

Justice

Le barreau de Lomé a effectué vendredi sa rentrée solennelle au Palais de justice de Lomé.

Terrorisme : coordonner la lutte

Cédéao

Faure Gnassingbé qui préside la Cédéao a participé samedi à Bamako. la conférence régionale sur la situation sécuritaire dans le Sahel et en Afrique de l’Ouest.

Danke sehr !

Coopération

L'Allemagne poursuit sa coopération avec le Togo. Nouvel appui de 37 millions d'euros en faveur des secteurs prioritaires.