La lutte contre le sida va s’intensifier

18/12/2009
La lutte contre le sida va s’intensifier

Le président Faure Gnassingbé a ouvert vendredi la troisième session ordinaire du Conseil national de lutte contre le Sida (CNLS) qui doit faire le bilan des actions menées en 2009.
M. Gnassingbé s’est félicité de la tendance qui semble à la baisse concernant le taux de prévalence au Togo, mais a appelé à ne pas baisser la garde.
Il a annoncé une série de mesures qui doivent permettre de redynamiser la lutte sur le terrain.
« Nous confions au ministère de la Santé plusieurs missions. D’abord celle d’accélérer la distribution des ARV par la décentralisation des centres de soins, ensuite, celle de renforcer les services de prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant. De même les efforts doivent être poursuivis pour la mise en place des centres de conseils et de dépistage volontaire », a déclaré le chef de l’Etat.
Pour le leader togolais, le combat au quotidien contre la pandémie doit s’accompagner d’un renforcement de la recherche universitaire dans les stratégies de lutte contre le virus. Il a promis que 2010 serait l’année de la coordination des différentes structures impliquées dans la lutte : médecins, personnels de santé, secrétariat permanent, organes décentralisés.
Depuis un an, le Togo a rendu gratuit l’accès aux ARV, permettant ainsi une prise en charge directe de près de 17.000 séropositifs.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.