La police comprime les trafiquants

31/05/2014
La police comprime les trafiquants

Des quantités significatives de médicaments contrefaits - environ 10 tonnes - ont été saisis ces 3 derniers jours à Lomé, Aného, Vogan, Notsé et Atakpamé. La valeur marchande est estimée à 100 millions de Fcfa. Le ministre de la Sécurité, Yark Damehame, a souligné que cette nouvelle prise illustrait les efforts menés par la police et la douane.

De 2013 à mai 2014, 87,5 tonnes de faux médicaments ont été saisis au Togo. Un chiffre qui donne une idée de l’ampleur du trafic.

Le Togo, comme les autres pays de la région, fait face à ce fléau. Les contrefaçons proviennent en général d’Asie et inondent les marchés de la capitale et des grandes villes de l’intérieur. Ce qui provoque l’indignation de l’Ordre des pharmaciens. A juste titre d’ailleurs, car la plupart des faux ne sont pas capables de traiter réellement la maladie. Pire, selon l’OMS, ils sont à l’origine de centaines de milliers de décès chaque année dans les pays en développement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !