La police comprime les trafiquants

31/05/2014
La police comprime les trafiquants

Des quantités significatives de médicaments contrefaits - environ 10 tonnes - ont été saisis ces 3 derniers jours à Lomé, Aného, Vogan, Notsé et Atakpamé. La valeur marchande est estimée à 100 millions de Fcfa. Le ministre de la Sécurité, Yark Damehame, a souligné que cette nouvelle prise illustrait les efforts menés par la police et la douane.

De 2013 à mai 2014, 87,5 tonnes de faux médicaments ont été saisis au Togo. Un chiffre qui donne une idée de l’ampleur du trafic.

Le Togo, comme les autres pays de la région, fait face à ce fléau. Les contrefaçons proviennent en général d’Asie et inondent les marchés de la capitale et des grandes villes de l’intérieur. Ce qui provoque l’indignation de l’Ordre des pharmaciens. A juste titre d’ailleurs, car la plupart des faux ne sont pas capables de traiter réellement la maladie. Pire, selon l’OMS, ils sont à l’origine de centaines de milliers de décès chaque année dans les pays en développement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.