Lassa : vigilance sur l’hygiène

19/03/2016
Lassa : vigilance sur l’hygiène

Aucun vaccin ne protège contre la fièvre de Lassa

La fièvre de Lassa qui s’est déclaré dans la préfecture de l’Oti a été au centre d’une communication lors du conseil des ministres qui s’est tenu vendredi.

Deux cas ont été identifiés dont malheureusement un décès, celui d’un médecin-chirurgien américain en poste à l’hôpital de Mango.

Dès l’apparition des premiers cas, des dispositions urgentes ont été prises par le gouvernement.

Le gouvernement a présenté sa compassion aux familles des victimes et a rappelé à la population que le virus était guérissable. 

Pour éviter les contaminations, des mesures d’hygiène s’imposent comme se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon, éviter de manipuler les corps des personnes décédées de cette fièvre, dératiser les lieux d’habitation et prendre soin des aliments. 

Un numéro vert est mis à la disposition de la population, le 111.

Le virus se transmet à l’homme par contact avec des aliments ou des articles ménagers contaminés par l’urine ou les excréments de rongeurs. La transmission interhumaine et en laboratoire se produit également, en particulier dans les hôpitaux où les mesures de prévention et de lutte anti-infectieuse laissent à désirer.

Le taux global de létalité est de 1% et peut atteindre 15% en milieu hospitalier.

La durée d’incubation varie de 6 à 21 jours. Quand la maladie est symptomatique, le début des manifestations cliniques est en général progressif, avec de la fièvre, une grande faiblesse et un mauvais état général. Après quelques jours, les malades peuvent présenter des céphalées, une irritation de la gorge, des myalgies, des douleurs thoraciques, des nausées, des vomissements, des diarrhées, une toux et des douleurs abdominales.

Le traitement antiviral à la ribavirine semble efficace s'il est administré au début de l'évolution clinique, mais aucun vaccin ne protège contre la fièvre de Lassa.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Merci à Faure Gnassingbé

Cédéao

Le nouveau Premier ministre bissau guinéen, Aristides Gomes, va entamer une tournée ouest-africaine qui le mènera à Lomé.

Les droits des personnes est au cœur du développement

Développement

Le gouvernement togolais travaille pour garantir un développement inclusif, équitable et durable.

Sida : appui américain

Santé

Les Etats-Unis aident le Togo et d'autres pays africains à lutter plus efficacement contre le sida. Et fournit des moyens financiers.

N'avalez pas trop vite

Santé

Le marché de la contrefaçon de médicaments ne s’est jamais aussi bien porté.