Lassa : vigilance sur l’hygiène

19/03/2016
Lassa : vigilance sur l’hygiène

Aucun vaccin ne protège contre la fièvre de Lassa

La fièvre de Lassa qui s’est déclaré dans la préfecture de l’Oti a été au centre d’une communication lors du conseil des ministres qui s’est tenu vendredi.

Deux cas ont été identifiés dont malheureusement un décès, celui d’un médecin-chirurgien américain en poste à l’hôpital de Mango.

Dès l’apparition des premiers cas, des dispositions urgentes ont été prises par le gouvernement.

Le gouvernement a présenté sa compassion aux familles des victimes et a rappelé à la population que le virus était guérissable. 

Pour éviter les contaminations, des mesures d’hygiène s’imposent comme se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon, éviter de manipuler les corps des personnes décédées de cette fièvre, dératiser les lieux d’habitation et prendre soin des aliments. 

Un numéro vert est mis à la disposition de la population, le 111.

Le virus se transmet à l’homme par contact avec des aliments ou des articles ménagers contaminés par l’urine ou les excréments de rongeurs. La transmission interhumaine et en laboratoire se produit également, en particulier dans les hôpitaux où les mesures de prévention et de lutte anti-infectieuse laissent à désirer.

Le taux global de létalité est de 1% et peut atteindre 15% en milieu hospitalier.

La durée d’incubation varie de 6 à 21 jours. Quand la maladie est symptomatique, le début des manifestations cliniques est en général progressif, avec de la fièvre, une grande faiblesse et un mauvais état général. Après quelques jours, les malades peuvent présenter des céphalées, une irritation de la gorge, des myalgies, des douleurs thoraciques, des nausées, des vomissements, des diarrhées, une toux et des douleurs abdominales.

Le traitement antiviral à la ribavirine semble efficace s'il est administré au début de l'évolution clinique, mais aucun vaccin ne protège contre la fièvre de Lassa.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.