Le Fonds mondial bénéficie du soutien d’Ecobank

19/12/2013
Le Fonds mondial bénéficie du soutien d’Ecobank

Ecobank, dont le siège est au Togo, et le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme ont annoncé jeudi un partenariat qui porte sur 3 millions de dollars sur les 3 prochaines années.

Ecobank et la Fondation Ecobank noueront une collaboration avec le Fonds dans le cadre de programmes de financement régionaux et nationaux ; l’objectif étant de renforcer les capacités de gestion financière des récipiendaires de subventions. 

La banque apportera ainsi son aide à des formations en gestion financière, en comptabilité et en communication de l’information, autant de compétences qui devraient améliorer les demandes de subventions, mais également leur mise en œuvre et leur évaluation.

Ecobank assurera des activités de plaidoyer en faveur du Fonds mondial et fera appel à l’esprit d’innovation de ses partenaires et de ses 18.000 salariés.

Le Groupe bancaire versera une contribution de 1,5 million de dollars, dont la moitié ira au renforcement de la capacité de gestion financière des partenaires de mise en œuvre. D’autres contributions, sous la forme de services en nature, de formations ou de collectes de fonds réalisées par Ecobank, viendront compléter ce partenariat.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.