Le Premier ministre a inauguré un Centre de dialyse ultramoderne à Lomé

25/03/2014
Le Premier ministre a inauguré un Centre de dialyse ultramoderne à Lomé

En novembre 2011, le ministre togolais de la Santé avait signé un accord de partenariat avec la Fondation japonaise Tokushukai afin d’améliorer le système de santé au Togo.

Concrètement, Tokushukai spécialisée dans la création et la gestion d’hôpitaux et la formation des personnels de santé, s’était engagé à offrir 11 appareils de dialyse de marque Nipro d’une valeur de 500.000 dollars.

Le projet a connu mardi sa concrétisation avec l’inauguration à Lomé par le Premier ministre, Arthème Ahoomey-Zunu, du centre d'hémodialyse installé au CHU Sylvanus Olympio.

Le chargé d’Affaires du Togo au Japon, Steve Bodjona et des responsables du groupe médical japonais avaient fait le déplacement pour l’occasion.

Tokushukai a formé au Japon des togolais dans les domaines de la maintenance et de la gestion du centre. Le gouvernement, de son côté, a assuré la construction du nouveau bâtiment grâce à un financement conjoint public/privé. Plus de 100 millions de Fcfa ont été mobilisés avec le concours de la Lonato, de Midnight Sun, d’Afric Industry et de la CEET.

Le site du Groupe

Informations complémentaires

CHU Discours du Premier ministre.pdf 44,62 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.