Le Togo protège sa jeunesse

19/06/2014
Le Togo protège sa jeunesse

Le Premier ministre togolais

Le Premier ministre Arthème Ahoomey-Zunu était vendredi à Anié (150km de Lomé) pour participer au lancement de deux nouveaux vaccins contre le pneumocoque et le rotavirus.

‘L’administration aux enfants de moins d’un an de ces 2 vaccins devient effective partout au Togo’, a-t-il indiqué, ajoutant que l’objectif était de contribuer à la  réduction de la mortalité liée à ces infections.

Les infections à pneumocoque constituent un problème majeur de santé publique au Togo comme dans la plupart des pays africains. Bien qu’elle compte pour moins de 20% des enfants de moins de 5 ans, elle totalise 45% de décès dans la tranche d’âge, dont 50% liés aux pneumonies.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime à plus de 40.000, le nombre de cas sévères au Togo dus au pneumocoque.

L’infection à pneumocoque est responsable de quatre infections bactériennes graves : méningite (infection du cerveau); bactériémie (infection du sang); pneumonie (infection du poumon); otite moyenne (infection de l’oreille moyenne).

L'infection à rotavirus est provoquée par un virus. Dès la pénétration de ce virus dans l'organisme, il provoque de sévères gastroentérites qui peuvent être mortelles chez les plus jeunes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Il faut parfois savoir faire des concessions

Justice

Le Collectif des associations contre l’impunité au Togo (CACIT) a salué mardi la grâce présidentielle en faveur de 45 manifestants de l'opposition.

By by Abidjan

Sport

Parlons franchement. La participation des Eperviers Dames au tournoi de l’UFOA à Abidjan n’a pas été un franc succès.

La protection sociale adaptative en discussion à Frankfurt

Développement

La protection sociale adaptative est l'une des stratégies retenues par la Banque mondiale pour relever les défis de la pauvreté.

Emploi et transformation

Développement

Le projet ‘Entraide agricole’ a été lancé lundi. Il consiste à aider 1000 jeunes ruraux à décrocher un emploi dans le secteur de la transformation des produits agricoles.