Le Togo protège sa jeunesse

19/06/2014
Le Togo protège sa jeunesse

Le Premier ministre togolais

Le Premier ministre Arthème Ahoomey-Zunu était vendredi à Anié (150km de Lomé) pour participer au lancement de deux nouveaux vaccins contre le pneumocoque et le rotavirus.

‘L’administration aux enfants de moins d’un an de ces 2 vaccins devient effective partout au Togo’, a-t-il indiqué, ajoutant que l’objectif était de contribuer à la  réduction de la mortalité liée à ces infections.

Les infections à pneumocoque constituent un problème majeur de santé publique au Togo comme dans la plupart des pays africains. Bien qu’elle compte pour moins de 20% des enfants de moins de 5 ans, elle totalise 45% de décès dans la tranche d’âge, dont 50% liés aux pneumonies.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime à plus de 40.000, le nombre de cas sévères au Togo dus au pneumocoque.

L’infection à pneumocoque est responsable de quatre infections bactériennes graves : méningite (infection du cerveau); bactériémie (infection du sang); pneumonie (infection du poumon); otite moyenne (infection de l’oreille moyenne).

L'infection à rotavirus est provoquée par un virus. Dès la pénétration de ce virus dans l'organisme, il provoque de sévères gastroentérites qui peuvent être mortelles chez les plus jeunes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.