Le Web plus accessible pour les malvoyants

14/12/2012
Le Web plus accessible pour les malvoyants

L’Association des médecins oculistes pour l’Afrique (AMOA) ont offert des équipements informatiques pour les aveugles et malvoyants de l’Ecole Saint-Augustin de Kégué (Lomé), un internat qui forme les jeunes ayant un handicap visuel. Un projet soutenu également par des ONG italiennes et les ministères de la Santé et de l’Action sociale.

12 ordinateurs sont équipés d’un logiciel qui permet d’utiliser le clavier en mode audio et de se connecter à internet.

23 élèves peuvent déjà les utiliser.

Pour le Président de l’AMOA, Gianluca Laffi (photo), ce n’est qu’un début. D’autres écoles pour malvoyants au Togo bénéficieront bientôt des mêmes équipements.

Les géants de l’informatique ont pris en compte les aveugles dans l’évolution de leur machines ou de leur logiciels. Aujourd’hui la plupart des malvoyants qui surfent sur internet utilisent un outil vocal - gratuit pour mac, payant pour le plus réputé d’entre eux chez Microsoft. Le problème vient des sites Internet, qui sont trop souvent difficile d’utilisation pour les lecteurs d’écrans, c'est-à-dire les logiciels vocaux.

Eurobraille est la seule société française à faire des claviers Azerty en braille. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

KR 2013 : 2e vague

Coopération

Une nouvelle cargaison de riz estimée à près de 3 milliards de Fcfa a été offert mercredi par le gouvernement japonais dans le cadre du Kennedy Round (KR) 2013. 

72 milliards pour un Togo plus moderne

Développement

L’Union européenne a consacré 72 milliards de Fcfa depuis 7 ans pour la modernisation des infrastructures.

Faire de l’UEMOA un modèle d’intégration

Coopération

Le président Faure Gnassingbé et ses homologues d’Afrique de l’Ouest assistent lundi à Ouagadougou (Burkina Faso) au XXe anniversaire de la création de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

Stanlux épouse une carrière d'ambassadeur

Culture

Les Kora Awards, qui récompensent chaque année les meilleurs artistes africains, n’auront pas lieu en 2014.