Le bon CARMMA de Komlan Mally

31/08/2010
Le bon CARMMA de Komlan Mally

Le ministre togolais de la Santé, Komlan Mally (photo), participe depuis lundi à Malabo (Guinée Equatoriale) à la 60e session du comité régional de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour l’Afrique.
Les représentants des 46 Etats africains membres de l’OMS doivent évoquer au cours de leurs travaux, outre les activités de l’organisation, des thèmes très concrets de santé publique, dont la réduction de la consommation d’alcool, les solutions en matière de cybersanté, le dépistage du cancer de l’utérus, l’amélioration des prestations, la lutte contre la drépanocytose et la tuberculose.
Les membres de l’OMS vont également se pencher sur les questions relatives à l’éradication de la polio et aux conséquences de la crise économique mondiale sur la santé en Afrique avec une réduction substantielle des aides étrangères.
Komlan Mally a indiqué lundi que les épidémies récurrentes et la riposte aux situations d’urgence seraient aussi à l’ordre du jour.
En marge de la session, le ministre togolais de la Santé s’est entretenu avec le directeur général de l’Organisation Ouest Africaine de la Santé, le Dr Placido Cardoso, et avec le directeur régional de l’OMS-Afrique, le Docteur Luis Gomes Sambo.
L’occasion d’effectuer un tour d’horizon de la mise en œuvre des différentes interventions de santé au Togo. Un accent particulier a été mis sur le chronogramme du processus IHP* + (Partenariat International pour la Santé et Initiatives apparentées).
Dans le cadre des préparatifs du lancement de la Campagne pour l’Accélération de la Réduction de la Mortalité Maternelle en Afrique (CARMMA), outre ces deux responsables, M. Mally s’est également entretenu avec la directrice de l’ONUSIDA pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre et avec le représentant du Directeur Régional de l’UNICEF.
Le ministre a invité ces personnalités à participer, début septembre à Lomé, au lancement de la Campagne CARMMA qui aura lieu dans la première quinzaine du mois de septembre 2010.
* L’IHP a pour objectif de mobiliser les partenaires (OMS, Banque mondiale, UNICEF et autres partenaires bilatéraux et multilatéraux) pour le financement du secteur de la santé au Togo. 

Ce partenariat, initié par l’OMS, a été lancé en septembre 2007 afin d’aider les pays en développement à atteindre plus vite les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) des Nations Unies. 

L’ensemble des signataires s’engagent à collaborer, sous l’égide de partenaires de pays en développement, pour améliorer les soins et les résultats obtenus dans le domaine de la santé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Des chirurgiens membres de l'Eglise Copte se mobilisent

Coopération

Deux cents patients soufrant d’hernies et de goitre seront pris en charge par des médecins égyptiens.

Les transfusions sanguines n'ont aucun caractère commercial

Santé

La culture de don du sang n’est pas très développée au Togo. Absence d’information et préjugés freinent la collecte.

Fin de la mission de Mashav

Coopération

La session de formation assurée par Mashav, l’Agence de coopération israélienne, s’est achevée jeudi.

La CAF demande à la Fédération togolaise de sortir son chéquier

Sport

Actuellement en pleine rénovation, le grand stade de Kégué à Lomé est indisponible pour de longs mois.