Le diabète, une maladie qui tue en silence

14/11/2014
Le diabète, une maladie qui tue en silence

Une maladie potentiellement mortelle

Ce vendredi 14 novembre est la Journée mondiale de lutte conte le diabète.

L’occasion d’évoquer une maladie qui touche de plus en plus de Togolais. Combien ? Aucun chiffre n’est disponible. On parle de 5% de la population.

Seule indication, dans la région maritime, 6,8% est victime de surpoids ou obèse, donc potentiellement sujette au diabète.

90% des Togolais n’ont en tout cas jamais réalisé de tests de glycémie, ce qui explique l’absence de statistiques fiables.

A l’occasion de cette Journée, le Programme national de lutte contre le diabète organise un dépistage gratuit au CHU Sylvanus Olympio de Lomé et dans plusieurs hôpitaux en région.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.