Le dispositif de riposte est satisfaisant

25/08/2014
Le dispositif de riposte est satisfaisant

Lucile Imboua

Le Togo est pour le moment épargné par l’épidémie Ebola. Des mesures sanitaires ont été prises dès la réapparition du virus en Guinée, en Sierra Leone, au Liberia et au Nigeria. Les pouvoirs publics sont aidés par  l’Organisation mondiale pour la santé (OMS). Pour la représentante de l’OMS à Lomé, Lucile Imboua, le dispositif est satisfaisant même si des améliorations sont à faire dans la coordination des différents services.

Republicoftogo.com : Le Togo gère-t-il convenablement la menace Ebola ?

Lucile Imboua : Nous avons désigné un expert en épidémie pour aider le Togo à renforcer son dispositif de riposte à une éventuelle épidémie. Il a travaillé dans les domaines de la prise en charge, de la surveillance, de la logistique, de l’hygiène et de l’assainissement. Dans l’ensemble, c’est correct, mais il a constaté un manque de coordination entre les différentes commissions chargées de ce dossier. Le défi aujourd’hui se trouve à ce niveau.

L’OMS va aider le Togo à développer les capacités techniques de ses laboratoires. Actuellement, ils ne sont pas assez performants pour analyser les cas de contamination.

Republicoftogo.com : Certaines compagnies aériennes ont cessé la desserte des pays à risque. Est-ce la bonne solution ?

Lucile Imboua : C’est un problème de sensibilisation et de communication. Il faut fournir le maximum d’information sur la maladie. Comment l’attrape-ton ? Comment s’en prémunir grâce à des règles d’hygiène simples ? Comment combattre l’épidémie ?

S’agissant des compagnies aériennes, si les décisions sont prises sans que les différentes implications ne soient maîtrisées, c’est un recul. Il faut donc encore et toujours informer sur l’épidémie afin de faire les choix les mieux adaptés à la réalité.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La directrice des Peace Corps reçoit Frédéric Hegbe

Coopération

L’ambassadeur du Togo aux Etats-Unis, Frédéric Edem Hegbe, s’est entretenu mercredi avec la directrice nationale des Peace Corps, Joséphine K. Olsen.

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.

La Chine s'engage contre le paludisme

Santé

Le Togo est loin d’avoir gagné son combat contre le paludisme, mais il peut compter sur ses partenaires dont la Chine.

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.