Le dispositif de riposte est satisfaisant

25/08/2014
Le dispositif de riposte est satisfaisant

Lucile Imboua

Le Togo est pour le moment épargné par l’épidémie Ebola. Des mesures sanitaires ont été prises dès la réapparition du virus en Guinée, en Sierra Leone, au Liberia et au Nigeria. Les pouvoirs publics sont aidés par  l’Organisation mondiale pour la santé (OMS). Pour la représentante de l’OMS à Lomé, Lucile Imboua, le dispositif est satisfaisant même si des améliorations sont à faire dans la coordination des différents services.

Republicoftogo.com : Le Togo gère-t-il convenablement la menace Ebola ?

Lucile Imboua : Nous avons désigné un expert en épidémie pour aider le Togo à renforcer son dispositif de riposte à une éventuelle épidémie. Il a travaillé dans les domaines de la prise en charge, de la surveillance, de la logistique, de l’hygiène et de l’assainissement. Dans l’ensemble, c’est correct, mais il a constaté un manque de coordination entre les différentes commissions chargées de ce dossier. Le défi aujourd’hui se trouve à ce niveau.

L’OMS va aider le Togo à développer les capacités techniques de ses laboratoires. Actuellement, ils ne sont pas assez performants pour analyser les cas de contamination.

Republicoftogo.com : Certaines compagnies aériennes ont cessé la desserte des pays à risque. Est-ce la bonne solution ?

Lucile Imboua : C’est un problème de sensibilisation et de communication. Il faut fournir le maximum d’information sur la maladie. Comment l’attrape-ton ? Comment s’en prémunir grâce à des règles d’hygiène simples ? Comment combattre l’épidémie ?

S’agissant des compagnies aériennes, si les décisions sont prises sans que les différentes implications ne soient maîtrisées, c’est un recul. Il faut donc encore et toujours informer sur l’épidémie afin de faire les choix les mieux adaptés à la réalité.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !