Le palu n'est plus une fatalité

25/04/2016
Le palu n'est plus une fatalité

Soins gratuits dans les hôpitaux publics

A l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre le paludisme célébrée lundi, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est félicité des progrès réalisés contre cette maladie et a appelé à redoubler d'efforts pour l'éradiquer.

Dans le monde, le nombre de nouveaux cas de paludisme a diminué de 18% depuis 2000. En Afrique, continent le plus touché par ce fléau, le taux de mortalité liée au paludisme a diminué de deux tiers. On estime qu'environ six millions de décès dus au paludisme ont été évités entre 2000 et 2015, en partie grâce aux efforts en rapport avec la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement.

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) estime que depuis 2001 la lutte antipaludique a permis d'économiser 900 millions de dollars rien qu'en ce qui concerne les coûts engendrés par les soins de santé, auxquels il faut ajouter les contributions économiques des personnes qui sans cette action auraient été malades.

Toutefois, le paludisme est encore loin d'être éliminé. L'année dernière, 214 millions de nouveaux cas ont été diagnostiqués et plus de 400.000 décès dus à la maladie ont été enregistrés. Près de 9 cas sur 10 sont diagnostiqués en Afrique.

Le Togo mène l’offensive. Une stratégie qui passe par la distribution gratuite de moustiquaires imprégnées. De même, les traitements sont proposés sans frais dans les hôpitaux publics.

Mais il faudra encore des années avant une prise en charge totale, notamment en zone rurale où le palu fait encore de nombreuses victimes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.