Le secteur public de la santé menace de se mettre en grève

26/01/2018
Le secteur public de la santé menace de se mettre en grève

Médecins et infirmiers réclament un statut spécial

Le syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT) a lancé un mot d’ordre de grève pour le 31 janvier et le 1er février. Parmi les revendications, une amélioration des conditions de travail avec la modernisation des hôpitaux et le recrutement de personnels soignants. Enfin, médecins et infirmiers réclament un statut particulier à l’instar des enseignants.

 Ils sont au total 10.500 à travailler dans les établissements hospitaliers publics (CHU, CHR, dispensaires) dont 6.200 émargent sur des budgets autonomes.

 Pour Atchi Walla, le responsable du SYNPHOT, la grève est évitable à condition que des pourparlers s’ouvrent rapidement avec le ministère de tutelle.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Merci à Faure Gnassingbé

Cédéao

Le nouveau Premier ministre bissau guinéen, Aristides Gomes, va entamer une tournée ouest-africaine qui le mènera à Lomé.

Les droits des personnes est au cœur du développement

Développement

Le gouvernement togolais travaille pour garantir un développement inclusif, équitable et durable.

Sida : appui américain

Santé

Les Etats-Unis aident le Togo et d'autres pays africains à lutter plus efficacement contre le sida. Et fournit des moyens financiers.

N'avalez pas trop vite

Santé

Le marché de la contrefaçon de médicaments ne s’est jamais aussi bien porté.