Le trafic de faux médicaments est un crime

31/10/2013
Le trafic de faux médicaments est un crime

80 tonnes de médicaments contrefaits sont parties en fumée jeudi. C’est le butin obtenu depuis le début de l’année par le ministère de la Santé, les douanes et la police dans le cadre d’une opération de lutte dénommée ‘entonnoir’ 

"Ceux qui font commerce de faux médicaments sont des criminels et seront pourchassés comme tels’, a indiqué Simfétchéou Pré, le directeur de Cabinet du Premier ministre qui était présent lors de la destruction des contrefaçons.

Le Togo, comme les autres pays de la région, fait face à ce fléau. Les faux médicaments proviennent en général d’Asie et inondent les marchés de la capitale et des grandes villes de l’intérieur. Ce qui provoque l’indignation de l’Ordre des pharmaciens. A juste titre d’ailleurs, car la plupart des faux ne sont pas capables de traiter réellement la maladie. Pire, selon l’OMS, ils sont à l’origine de centaines de milliers de décès chaque année dans les pays en développement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les touristes en quête d'authenticité

Tourisme

L’Agence égyptienne de partenariat pour le développement organise depuis le début de la semaine au Caire un atelier de formation sur l’écotourisme.

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Semences israéliennes pour tomates togolaises

Coopération

Le Togo et Israël renforcement leur coopération dans la recherche agricole. Les tests sur la tomate s'annonce très encourageants.

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.