Leadership humanitaire

05/11/2011
Leadership humanitaire

Il a de quoi être fier. Michel Kodom, fondateur de l’association médicale humanitaire "Aimes Afrique", a reçu mercredi dernier à Bruxelles le trophée décerné par la Jeune Chambre Internationale (JCI) aux « Dix jeunes exceptionnels du monde ».

Ce prix dans la catégorie "Leadership humanitaire et volontariat dans le monde" récompense ce médecin interniste « pour son travail extraordinaire dans la conduite de missions médicales et chirurgicales au profit des populations défavorisées". 

La cérémonie s’est déroulée au centre de conférences de Bruxelles Expo devant 3.500 personnes, dont des représentants de plus de 100 pays et en présence de Félix Kodjo Sagbo, l’ambassadeur du Togo en Belgique et auprès de l’Union européenne.

L’ONG mène depuis 5 ans des campagnes de médecine foraine et de chirurgie au Togo au bilan impressionnant : des dizaines de milliers de patients soignés ; des milliers opérés.

Parallèlement, il s’investit dans la musique avec le groupe Toofan, deux jeunes artistes inconnus il y a encore deux ans et dont le succès dépasse désormais les frontières du Togo et de l’Afrique. 

En photo : Kentaro Harada, président de la JCI, et Michel Kodom mercredi à Bruxelles

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.