Leadership humanitaire

05/11/2011
Leadership humanitaire

Il a de quoi être fier. Michel Kodom, fondateur de l’association médicale humanitaire "Aimes Afrique", a reçu mercredi dernier à Bruxelles le trophée décerné par la Jeune Chambre Internationale (JCI) aux « Dix jeunes exceptionnels du monde ».

Ce prix dans la catégorie "Leadership humanitaire et volontariat dans le monde" récompense ce médecin interniste « pour son travail extraordinaire dans la conduite de missions médicales et chirurgicales au profit des populations défavorisées". 

La cérémonie s’est déroulée au centre de conférences de Bruxelles Expo devant 3.500 personnes, dont des représentants de plus de 100 pays et en présence de Félix Kodjo Sagbo, l’ambassadeur du Togo en Belgique et auprès de l’Union européenne.

L’ONG mène depuis 5 ans des campagnes de médecine foraine et de chirurgie au Togo au bilan impressionnant : des dizaines de milliers de patients soignés ; des milliers opérés.

Parallèlement, il s’investit dans la musique avec le groupe Toofan, deux jeunes artistes inconnus il y a encore deux ans et dont le succès dépasse désormais les frontières du Togo et de l’Afrique. 

En photo : Kentaro Harada, président de la JCI, et Michel Kodom mercredi à Bruxelles

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

UEMOA : le Sénégal remporte la coupe

Sport

Les Lions du Sénégal ont battu samedi par 1-0 les Aigles du Mali en finale de la 7e édition du tournoi de l'intégration de l'UEMOA.

Mobilité et développement

Diaspora

Plus d’un million de Togolais vivent à l’étranger. Leurs compétences et leur appui financier sont autant d'atouts pour contribuer au développement du pays.

Harmoniser le système d'indemnisation

Cédéao

Un automobiliste togolais circulant dans les pays de la Cédéao doit impérativement disposer d’une ‘carte brune’, le certificat international d’assurance.

L’aéroport de Lomé teste une alternative au GPS

Tech & Web

Un nouveau  système de positionnement par satellite baptisé ‘Galileo’ sera déployé d’ici 2020 dans les aéroports africains.