Les Togolais disent Mercy

10/02/2010
Les Togolais disent Mercy

Le navire « Africa Mercy Ship » est attendu au Togo mercredi pour un séjour de six mois.


L’ancien ferry danois transformé en hôpital flottant dispose de six salles d’opération ultra modernes, de scanners, d’une structure de soins intensifs et d’un laboratoire. A son bord, des chirurgiens, mais également des médecins spécialisés ; tous bénévoles. 


78 malades peuvent y être hospitalisés et 7000 interventions chirurgicales y sont réalisées chaque année (traitements de fentes labiales et/ou palatines, des cataractes, des strabisme, orthopédie, reconstruction faciale, lutte contre le sida, etc...).


19.000 consultations seront assurées sur le bateau, mais également dans de nombreux villages où se rendront les équipes de médecins et d’infirmières, épaulés par des médecins togolais.


Le ministre togolais de la Santé, Komlan Mally, a indiqué que la venue du navire-hôpital au Togo était le fruit d’un accord avec la Fondation « Mercy Ship" .
«Mercy Ships va venir dans notre pays pendant les cinq prochaines années et la durée de sa mission sera de dix mois, mais pour cette première année, le séjour est de six mois », a-t-il expliqué.
« Mercy Ship », fondée en 1978 par Don et Deyon Stephens, fournit des soins gratuits aux populations les plus défavorisées à travers le monde. L’ONG est active dans plus de 70 pays.

Elle s’est rendue au Togo à trois reprises depuis 1990.
En photo : l’ambassadrice des Etats-Unis au Togo, Patricia M. Hawkins, et Komlan Mally

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.