Les malades n’ont plus qu’à prendre leur mal en patiente

04/12/2013
Les malades n’ont plus qu’à prendre leur mal en patiente

Une grève de 72h affecte depuis mercredi le fonctionnement des hôpitaux au Togo. Les urgences sont assurées, mais les patients venus pour des consultations ont du retourner chez eux.

Le Syndicat des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT), à l’origine du mouvement, réclame le paiement de primes et d’allocations, notamment au profit du personnel rémunéré sur budget du COGES (communes et préfectures à budgets autonomes).

Le gouvernement s’est engagé à donner satisfaction sur la plupart des revendications. Il l’a redit mardi lors d’une réunion à la Primature. Ce qui n’a pas empêché le SYNPHOT de déclencher la grève.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.