Les malades ont tout faux

24/05/2013
Les malades ont tout faux

Isabelle Adenot (photo), président du Conseil national de l'Ordre des pharmaciens de France effectue une visite à Lomé pour aider ses collègues togolais à combattre l’invasion des médicaments contrefaits. Un véritable fléau qui touche, non seulement le Togo, mais l’ensemble des pays d’Afrique. Les produits sont fabriqués en Asie, principalement en Chine. 

« Les contrefaçons sont de plus en plus répandues. Il faut que les populations prennent conscience que les médicaments vendus dans la rue sont la plupart du temps des faux. Il est indispensable de s’adresser aux pharmaciens, des professionnels de confiance», a-t-elle déclaré lors d’un entretien jeudi avec le Premier ministre.

Les faux médicaments sont, en général, inopérants en raison de leur composition et donc dangereux pour la santé.

Selon les données de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), un médicament sur 4 est faux dans les pays en développement et 200.000 décès pourraient être évités chaque année si les médicaments prescrits contre le paludisme étaient conformes à la réglementation et capables de traiter réellement la maladie.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.