Les moustiquaires imprégnées, un outil efficace

25/04/2009
Les moustiquaires imprégnées, un outil efficace

Quelque 125.000 morts du paludisme ont été évitées entre 2001 et 2007 dans dix pays d'Afrique grâce à l'utilisation de moustiquaires traitées aux insecticides, selon un rapport de l'Unicef rendu public vendredi.

La Journée mondiale contre le paludisme a lieu samedi.Le paludisme, maladie dont le vecteur est un moustique, fait un million de morts par an, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

"Une nouvelle époque dans la lute contre le paludisme a commencé," souligne le rapport du Fonds des Nations unies pour l'enfance.

"Nous constatons des progrès substantiels (en matière de prévention) en particulier dans l'utilisation de moustiquaires traitées" aux insecticides, relève le rapport.

Selon ce document, l'utilisation de ces moustiquaires, le meilleur moyen de prévention existant contre le paludisme, a triplé depuis 2000 dans 19 des 22 pays d'Afrique sub-saharienne, où cette maladie fait le plus de ravages et provoque le plus de morts parmi les enfants de moins de 5 ans.

Au Togo, plusieurs campagnes de distribution gratuite de moustiquaires ont eu lieu ces dernières années grâce au soutien du ministère de la Santé et des partenaires extérieurs comme l'OMS ou la Croix Rouge canadienne. Fin 2008, cette dernière a distribué 843.800 moustiquaires imprégnées.

En 2000, 2% seulement des jeunes enfants étaient protégés par des moustiquaires traitées, ils étaient 20% en 2006, se félicite le rapport.

Cependant, en dépit de cette progression à saluer, la distribution et l'utilisation de cet outil efficace, simple et bon marché, sont inégales selon les régions.

"Les moustiquaires ne sont pas encore répandues dans les zones rurales ou les foyers les plus pauvres", déplore le rapport.

Il y a un an, le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a lancé un plan ambitieux visant à mettre fin, d'ici à fin 2010, à l'hécatombe causée par le paludisme en Afrique et à assurer une couverture préventive totale dans les pays où la maladie est endémique, notamment par les moustiquaires traitées.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Ghana, Fan Milk va gérer ses propres déchets

Environnement

Au Togo, tout le monde connaît Fan Milk, le spécialiste ouest-africain des glaces et des jus distribués en pousse-pousse.

Les Eperviers ne bougent pas

Sport

La FIFA a publié jeudi son classement mensuel. Les Eperviers se maintiennent à la 33e place africaine et au 123e rang mondial.

Liberia : optimisme des présidents du Togo et du Nigeria

Cédéao

Le processus électoral ira bien à son terme ont indiqué mardi les présidents du Nigeria et de la Cédéao.

Les ravages de la cybercriminalité

Coopération

Le Conseil de l’Entente a décidé de s’attaquer au fléau de la cybercriminalité. Les arnaques sont de plus en plus sophistiquées en Afrique de l'Ouest.