Lutte contre la grippe aviaire

09/04/2008
Lutte contre la grippe aviaire

L'Union européenne (UE) a octroyé au Togo une subvention non remboursable de plus de 2 millions d'euros (1,3 milliard de F.CFA) pour lutter contre la grippe aviaire, a-t-on appris mercredi auprès de la Commission européenne à Lomé. Ce don servira notamment à renforcer les capacités de prévention, de contrôle et de réponse aux foyers de grippe aviaire.

Des foyers de grippe aviaire avaient été détectés entre juin et août 2007 dans des villages à 45 km à l'est de Lomé.En février 2006, les autorités togolaises avaient déjà mis en place un plan de prévention comportant notamment un système d'alerte nationale, la formation des personnels médicaux et le renforcement de la surveillance.

Des "comités locaux de vigilance" ont été créés dans tout le pays, notamment aux différentes frontières.

Voici le communiqué publié mardi par la délégation de l'UE au Togo

L'Union européenne renforce la capacité du gouvernement togolais à la prévention et au contrôle de la grippe aviaire pour un montant de 1,3 milliards F CFA

(2.020.000 euros)

L'approche intégrée en matière de sécurité alimentaire adoptée par l'Union Européenne vise à assurer un niveau élevé de sécurité alimentaire et de santé par des mesures cohérentes de l'étable à la table et par une surveillance adéquate, tout en garantissant un fonctionnement efficace des marchés commerciaux.

L'Union européenne veille à établir et à faire respecter des normes de contrôle en matière d'hygiène des denrées et produits alimentaires, de santé et de bien-être des animaux. Elle a mis au point des mesures pour limiter les risques d'apparition et de diffusion des maladies animales, et pour les éradiquer une fois que leur présence est confirmée. Ces mesures comprennent, entre autres, des dispositions générales de surveillance, de notification et de traitement des maladies infectieuses et de leurs vecteurs, et des dispositions spécifiques liées particulièrement à certaines maladies dont l'influenza aviaire hautement pathogène (virus de la grippe aviaire).

La confirmation de la découverte en juin 2007 au Togo de ce virus suite à de nombreuses mortalités de volailles survenues dans près de cinq localités du pays a mobilisé la mise en place rapide des mesures de prévention pour contenir la propagation de la maladie. Près de vingt mille animaux ont été abattus et les foyers du virus sont pour le moment maîtrisés. Toutefois, une assistance au Gouvernement Togolais dans la prévention et le contrôle de l'Influenza Aviaire Hautement Pathogène (IAHP) s'avère indispensable pour éviter l'extension du virus au Togo et dans la sous région.

C'est dans cette perspective que, en articulation avec les services compétents du Ministère de l'Agriculture, de l'Elevage et de la Pêche, la Commission européenne a élaboré le projet : "Assistance au Gouvernement du Togo dans la prévention et le contrôle de l'influenza aviaire hautement pathogène (IAHP)" pour un montant de 2.020.000 euros (1,3 milliards F CFA).

Le projet, qui sera mis en Œuvre par la Direction de l'Elevage et de la Pêche avec le soutien de la FAO, couvre une période de 3 ans (2008-2011). Il vise à renforcer les services vétérinaires dans leur ensemble, à améliorer les capacités de prévention, de contrôle et de réponse aux foyers de l'IAHP, à renforcer les laboratoires nationaux de diagnostic et à mettre en place un fonds d'indemnisation pour les éleveurs. Par ailleurs, il permettra de sensibiliser les acteurs de la filière avicole sur les mesures et précautions à prendre vis-à-vis de la grippe aviaire et d'assurer la biosécurité dans les exploitations et sur les marchés de volaille.

A cet effet, une cérémonie de signature de la Convention de Financement aura lieu le mardi 8 avril 2008 à 16 heures dans les locaux du Ministère de la Coopération, du Développement et de l'Aménagement du Territoire.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.