Lutte contre le choléra : hygiène avant tout

24/12/2008
Lutte contre le choléra : hygiène avant tout

L'épidémie de choléra, qui sévit depuis quelques semaines dans la capitale togolaise, aurait fait  trois morts sur 302 cas recensés, indique mercredi l'Agence Xinhua. L'épidémie touche plus particulièrement les quartiers de Bè, Adewui et Adawlato. Le ministre de la Santé, Komlan Mally, a tenu une réunion d'urgence mardi pour définir des stratégies permettant de stopper la propagation.

Expliquant les causes de la propagation de l'épidémie, le chef  du Programme national de lutte contre les maladies diarrhéiques a  indexé l'environnement de la capitale togolaise avec ses problèmes d'hygiène. "Les dépotoirs anarchiques, les caniveaux bouchés et le manque de latrines sont des terreaux favorables », explique le chef  du Programme national de lutte contre les maladies diarrhéiques.

Depuis le début du mois, la radio nationale diffuse des communiqués invitant la population à observer de strictes mesures d'hygiène.

L'organisation mondiale de la santé (OMS) a offert au Togo un lot de  produits pharmaceutiques afin d'aider le pays à faire face à  l'épidémie.

Le choléra est maladie hautement contagieuse.

Les mesures d'hygiène demeurent, en pratique, le meilleur moyen de stopper plus ou moins rapidement la progression de l'épidémie.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Gratuit sur toute la ligne

Tech & Web

A compter du 3 septembre, les appels de fixe à fixe seront gratuits et illimités, a annoncé Togo Télécom.

C’est toujours ça de gagné

Sport

Le Togo a gagné un petit point au dernier classement FIFA. Pas extraordinaire, mais c'est toujours mieux que rien.

La jeunesse innove

Développement

Le PNUD a lancé le ‘Prix J’INOV pour les ODD’. L’idée est de convier la jeunesse à trouver des solutions innovantes pour atteindre les Objectifs fixés par l'ONU.

CHU de Lomé : les syndicats brandissent la menace d'une nouvelle grève

Social

Le personnel hospitalier du CHU de Lomé menace de se mettre en grève.