Lutter contre les faux médicaments

06/06/2007
Lutter contre les faux médicaments

« Le marché illicite du médicament en Afrique ». Tel est le thème central du 8e forum pharmaceutique international de Lomé qui s'est ouvert mercredi. De nombreux professionnels de la santé venus de tout le continent assistent aux travaux. Différents sujets seront abordés pendant les travaux dont le Trafic illicite des médicaments en Afrique de l'Ouest, les enjeux sociaux et économiques du marché illicite du médicament, le circuit des médicaments du marché illicite   ou comment garantir la qualité des médicaments.

Au Togo, comme dans le reste de la région, les contrefaçons constituent un fléau. Il est souvent difficile de différencier le vrai du faux d'autant que certaines pharmacies peu regardantes n'hésitent pas à vendre de faux médicaments. Au mieux ils ne servent à rien, au pire leur composition peut s'avérer dangereux pour la santé.Outre le Togo, de nombreux pays participants se sont enregistrés à ce forum : Afrique du Sud, Algérie, Angola, Belgique, Bénin, Burkina Faso, Congo, Côte d'Ivoire, France, Gabon, Ghana, Guinée, Inde, Madagascar, Mali, Maroc, Mauritanie, Nigeria, Niger, Pays Bas, RDC, Sénégal, Suisse, Tanzanie, Tchad, notamment.

Visiter le site du Forum

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.