Lutter contre les faux médicaments

06/06/2007
Lutter contre les faux médicaments

« Le marché illicite du médicament en Afrique ». Tel est le thème central du 8e forum pharmaceutique international de Lomé qui s'est ouvert mercredi. De nombreux professionnels de la santé venus de tout le continent assistent aux travaux. Différents sujets seront abordés pendant les travaux dont le Trafic illicite des médicaments en Afrique de l'Ouest, les enjeux sociaux et économiques du marché illicite du médicament, le circuit des médicaments du marché illicite   ou comment garantir la qualité des médicaments.

Au Togo, comme dans le reste de la région, les contrefaçons constituent un fléau. Il est souvent difficile de différencier le vrai du faux d'autant que certaines pharmacies peu regardantes n'hésitent pas à vendre de faux médicaments. Au mieux ils ne servent à rien, au pire leur composition peut s'avérer dangereux pour la santé.Outre le Togo, de nombreux pays participants se sont enregistrés à ce forum : Afrique du Sud, Algérie, Angola, Belgique, Bénin, Burkina Faso, Congo, Côte d'Ivoire, France, Gabon, Ghana, Guinée, Inde, Madagascar, Mali, Maroc, Mauritanie, Nigeria, Niger, Pays Bas, RDC, Sénégal, Suisse, Tanzanie, Tchad, notamment.

Visiter le site du Forum

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.