Maladies non transmissibles, mais dangereuses

08/05/2012
Maladies non transmissibles, mais dangereuses

Les cas de maladies cardio-vasculaires, de diabète, de cancers et d’affections respiratoires chroniques sont de plus en plus fréquents au Togo ; résultats d’une enquête publiée mardi.

«Notre pays n’échappe pas au phénomène de la transition épidémiologique marquée par l’émergence des maladies non transmissibles », explique Charles Kondi Agba (photo), le ministre de la Santé.

« C’est un sérieux problème de santé publique », ajoute-t-il.

La prévalence de l’hypertension est de 19% et celle du diabète de 2,6% au sein de la population âgée de 15-64 ans, révèle notamment cette étude qui souligne que 9 togolais sur 10 consomment moins de 5 portions de fruits ou légumes journaliers, pourtant recommandées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Charles Kondi Agba indique que l’accroissement des maladies non transmissibles - une situation qui n’est pas propre au Togo – est pris en compte dans la politique de santé et intégré comme programme de santé prioritaire dans le Plan national de développement sanitaire (PNDS).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.