Maladies non transmissibles, mais dangereuses

08/05/2012
Maladies non transmissibles, mais dangereuses

Les cas de maladies cardio-vasculaires, de diabète, de cancers et d’affections respiratoires chroniques sont de plus en plus fréquents au Togo ; résultats d’une enquête publiée mardi.

«Notre pays n’échappe pas au phénomène de la transition épidémiologique marquée par l’émergence des maladies non transmissibles », explique Charles Kondi Agba (photo), le ministre de la Santé.

« C’est un sérieux problème de santé publique », ajoute-t-il.

La prévalence de l’hypertension est de 19% et celle du diabète de 2,6% au sein de la population âgée de 15-64 ans, révèle notamment cette étude qui souligne que 9 togolais sur 10 consomment moins de 5 portions de fruits ou légumes journaliers, pourtant recommandées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Charles Kondi Agba indique que l’accroissement des maladies non transmissibles - une situation qui n’est pas propre au Togo – est pris en compte dans la politique de santé et intégré comme programme de santé prioritaire dans le Plan national de développement sanitaire (PNDS).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.