Maladies non transmissibles, mais dangereuses

08/05/2012
Maladies non transmissibles, mais dangereuses

Les cas de maladies cardio-vasculaires, de diabète, de cancers et d’affections respiratoires chroniques sont de plus en plus fréquents au Togo ; résultats d’une enquête publiée mardi.

«Notre pays n’échappe pas au phénomène de la transition épidémiologique marquée par l’émergence des maladies non transmissibles », explique Charles Kondi Agba (photo), le ministre de la Santé.

« C’est un sérieux problème de santé publique », ajoute-t-il.

La prévalence de l’hypertension est de 19% et celle du diabète de 2,6% au sein de la population âgée de 15-64 ans, révèle notamment cette étude qui souligne que 9 togolais sur 10 consomment moins de 5 portions de fruits ou légumes journaliers, pourtant recommandées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Charles Kondi Agba indique que l’accroissement des maladies non transmissibles - une situation qui n’est pas propre au Togo – est pris en compte dans la politique de santé et intégré comme programme de santé prioritaire dans le Plan national de développement sanitaire (PNDS).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.

Un festival qui a de la tenue

Culture

Le FIMO228, le Festival international de la mode au Togo, aura lieu du 20 au 25 février à Lomé, a indiqué mercredi son concepteur Jacques Logoh.

La rougeole est encore très présente au Togo

Santé

Une nouvelle campagne de vaccination contre la rougeole, destinée aux enfants de 6 mois à 14 ans, se déroulera du 12 au 18 février au plan national.

Valoriser les oeuvres des créateurs togolais

Culture

L’ambassadeur du Togo à Paris, Calixte Batossie Madjoulba, a réuni mardi soir plusieurs centaines d’invités pour le vernissage de l’exposition ‘Art’borescence’.