Maladies rares : création d'un Fonds de solidarité

17/04/2015
Maladies rares : création d'un Fonds de solidarité

Michel Kodom, fondateur d'Aimes Afrique Photo © Emmanuel Pita

L’ONG ‘Aimes Afrique’ a annoncé le lancement d’un Fonds d'assistance des maladies graves mais curables ( MGMC ). Une initiative qui intervient quelques mois après l’opération en Allemagne d’un bébé de 6 mois atteint d’une malformation congénitale rare (méningo-encéphalocèle).

Plusieurs cas sont signalés au Togo, mais inopérables localement. Il faut donc d’importants moyens financiers – environ 60.000 euros par intervention chirurgicale - pour procéder à des évacuations sanitaires vers des hôpitaux européens.

Outre la méningo-encéphalocèle, les malformations concernent aussi les tumeurs faciales.

Aimes espère ainsi pouvoir gérer 6 à 12 cas par an. 

L’ONG s’est spécialisée dans les missions médico-chirurgicales gratuites au Togo et en Afrique de l’Ouest.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le PNUD est à un moment décisif de sa coopération avec le Togo

Développement

Helen Clark, la patronne du PNUD, s’est entretenu mercredi à Lomé avec le Premier ministre et le ministre de l’Economie et des Finances

Les tailleurs de pierre ont de l'avenir

Coopération

Dans la région des Savanes et de la Kara, la pierre est une ressource naturelle. Des jeunes sont formés aux techniques de taille.

La justice dans tous ses états

Justice

Le premier annuaire des statistiques judiciaires et pénitentiaires élaboré par le ministère de la Justice a été rendu public mardi.

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.