Maladies rares : création d'un Fonds de solidarité

17/04/2015
Maladies rares : création d'un Fonds de solidarité

Michel Kodom, fondateur d'Aimes Afrique Photo © Emmanuel Pita

L’ONG ‘Aimes Afrique’ a annoncé le lancement d’un Fonds d'assistance des maladies graves mais curables ( MGMC ). Une initiative qui intervient quelques mois après l’opération en Allemagne d’un bébé de 6 mois atteint d’une malformation congénitale rare (méningo-encéphalocèle).

Plusieurs cas sont signalés au Togo, mais inopérables localement. Il faut donc d’importants moyens financiers – environ 60.000 euros par intervention chirurgicale - pour procéder à des évacuations sanitaires vers des hôpitaux européens.

Outre la méningo-encéphalocèle, les malformations concernent aussi les tumeurs faciales.

Aimes espère ainsi pouvoir gérer 6 à 12 cas par an. 

L’ONG s’est spécialisée dans les missions médico-chirurgicales gratuites au Togo et en Afrique de l’Ouest.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.

Levée d'écrou

Social

Trois enseignants condamnés en début de semaine à Kara pour tentative d'enlèvement dans une gendarmerie ont été libérés.

'Une étape importante vers l'apaisement en Guinée-Bissau'

Cédéao

Le président Faure Gnassingbé a salué mardi la nomination d’un Premier ministre de consensus en Guinée Bissau.

Le CHR d'Atakpamé va disposer d'une unité de soins critiques

Santé

L’hôpital régional d’Atakpamé disposera dans quelques semaines d’une unité de traumatologie ultra-moderne. Un don de la coopération israélienne.