Maladies rares : création d'un Fonds de solidarité

17/04/2015
Maladies rares : création d'un Fonds de solidarité

Michel Kodom, fondateur d'Aimes Afrique Photo © Emmanuel Pita

L’ONG ‘Aimes Afrique’ a annoncé le lancement d’un Fonds d'assistance des maladies graves mais curables ( MGMC ). Une initiative qui intervient quelques mois après l’opération en Allemagne d’un bébé de 6 mois atteint d’une malformation congénitale rare (méningo-encéphalocèle).

Plusieurs cas sont signalés au Togo, mais inopérables localement. Il faut donc d’importants moyens financiers – environ 60.000 euros par intervention chirurgicale - pour procéder à des évacuations sanitaires vers des hôpitaux européens.

Outre la méningo-encéphalocèle, les malformations concernent aussi les tumeurs faciales.

Aimes espère ainsi pouvoir gérer 6 à 12 cas par an. 

L’ONG s’est spécialisée dans les missions médico-chirurgicales gratuites au Togo et en Afrique de l’Ouest.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.