Médecins au grand coeur

02/03/2012
Médecins au grand coeur

L'association française «Mécénat chirurgie cardiaque» a lancé jeudi les premières journées foraines à Lomé. 

Pendant deux jours, les cardiologues membres de l'association vont effectuer des consultations sur une quarantaine d'enfants souffrant de malformations cardiaques.  

Les cas les plus critiques seront envoyés en France pour des interventions chirurgicales. 

Née il y a une quinzaine d'années « Mécénat chirurgie cardiaque » a déjà opéré près de 2000 enfants dans le monde. 

"Nous sommes heureux de pouvoir effectuer nos premières activités au Togo et nous espérons pouvoir poursuivre notre action dans ce pays", a déclaré Patrice Roynette, président fondateur de l’association. 

Depuis 2008, elle a déjà assuré la formation de 3 médecins togolais dans le diagnostic des pathologies cardiovasculaires. 

Au Togo environ 14% des enfants naissent avec une malformation cardiovasculaire et 16% d'entre eux meurent par faute de traitement adéquat. 

Le site de l'association

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

4e étape remportée par Mathieu Baert

Sport

Le Belge Mathieu Baert a remporté jeudi la 4e étape (Sokodé-Tchamba et Kambolé-Tchamba, 120km) du Tour du Togo.

Togo Cellulaire se charge de tout !

Tech & Web

Togo Cellulaire, premier opérateur mobile au Togo, a lancé mercredi ‘Recharge-moi’, un service qui permet aux clients de recharger à partir de leur numéro, le compte d’un autre abonné, autrement dit de lui fournir du crédit à partir d’une carte prépayée.

La propreté est de retour

Coopération

Dans le cadre de son soutien aux activités visant à faire de Lomé une ville plus propre, l’Ambassade des Etats-Unis, sur financement du Corps des ingénieurs de l’armée américaine (USACE), a accordé une subvention de 175.190 dollars pour la construction d’un centre de collecte et de transfert de déchets ménagers à Aflao-Sagbado (Lomé.) 

Explosion de la presse en ligne

Médias

Coûts de fabrication élevés, problèmes de distribution, diffusion internationale difficile, de plus en plus d’éditeurs togolais privilégient la version numérique au détriment du papier.