Mercy pour tout

21/01/2012
Mercy pour tout

Le directeur du navire Hôpital «Africa Mercy», Donavan Palmer, et Charles Kondi Agba, le ministre togolais de la Santé, ont inauguré samedi le Centre de l’Espoir de Bè-Kpota (un quartier périphérique de Lomé).

Les travaux de réhabilitation ont été entièrement financés par « Mercy ». Ce complexe servira à loger les patients venus de l’intérieur du pays et qui doivent subir une intervention chirurgicale à bord de l’ancien ferry équipé de plusieurs salles d’opérations et d’un personnel médical hautement qualifié. Une fois les opérations effectuées, les malades retourneront au Centre de l’Espoir pour plusieurs jours de soins et d’observation.

Les chirurgiens ont prévu de commencer à opérer à partir du mois de février.

Le « Africa Mercy » a accosté début janvier au Port de Lomé et restera à quai jusqu’au mois de juin.

En 2010, médecins, chirurgiens, ophtalmologistes et infirmières avaient soigné bénévolement au Togo 40.000 personnes à bord de l’ancien ferry danois et dans une cinquantaine de villages et plusieurs centaines d’opérations avaient été réalisées.
  
  « Mercy Ship », fondée en 1978 par Don et Deyon Stephens, fournit des soins gratuits aux populations les plus défavorisées à travers le monde. L’ONG est active dans plus de 70 pays.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.