Ne pas baisser la garde

16/06/2016
Ne pas baisser la garde

La baisse du taux de prévalence est un signal fort

Le Conseil national de lutte contre le Sida (CNLS) et ONUSIDA, en partenariat avec l’Union des communes du Togo (UCT), lancent une opération dans 4 villes afin de renforcer le combat contre la pandémie.

Il est important que l’ensemble des personnes qui développent le virus soient identifiés et traités. Ce qui n’est pas toujours le cas.

Les malades sont pris en charge gratuitement et bénéficient de traitement antirétroviraux, mais certains ignorent leur état ou refusent de se faire soigner.

Les villes pilotes sont Lomé, Atakpamé, Sokodé et Kara. Au total, 21 villes devraient être ciblées.

En 15 ans, le taux de prévalence a diminué de moitié au Togo. Il est de 3,5% en milieu urbain et de 1,6% dans les zones rurales.

L’objectif est de parvenir à une génération sans sida à l’horizon 2020.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.

Un refuge efficace contre les moustiques

Santé

Le ministère de la Santé va fournir à la population près d’un million de moustiquaires imprégnées de longue durée d’action (MILDA).

Lutter efficacement contre le cancer

Santé

Le Togo ambitionne de se doter d’un institut de cancérologie. Pour y parvenir, il a besoin d’argent et de compétences.