Ne pas baisser la garde

16/06/2016
Ne pas baisser la garde

La baisse du taux de prévalence est un signal fort

Le Conseil national de lutte contre le Sida (CNLS) et ONUSIDA, en partenariat avec l’Union des communes du Togo (UCT), lancent une opération dans 4 villes afin de renforcer le combat contre la pandémie.

Il est important que l’ensemble des personnes qui développent le virus soient identifiés et traités. Ce qui n’est pas toujours le cas.

Les malades sont pris en charge gratuitement et bénéficient de traitement antirétroviraux, mais certains ignorent leur état ou refusent de se faire soigner.

Les villes pilotes sont Lomé, Atakpamé, Sokodé et Kara. Au total, 21 villes devraient être ciblées.

En 15 ans, le taux de prévalence a diminué de moitié au Togo. Il est de 3,5% en milieu urbain et de 1,6% dans les zones rurales.

L’objectif est de parvenir à une génération sans sida à l’horizon 2020.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Merci à Faure Gnassingbé

Cédéao

Le nouveau Premier ministre bissau guinéen, Aristides Gomes, va entamer une tournée ouest-africaine qui le mènera à Lomé.

Les droits des personnes est au cœur du développement

Développement

Le gouvernement togolais travaille pour garantir un développement inclusif, équitable et durable.

Sida : appui américain

Santé

Les Etats-Unis aident le Togo et d'autres pays africains à lutter plus efficacement contre le sida. Et fournit des moyens financiers.

N'avalez pas trop vite

Santé

Le marché de la contrefaçon de médicaments ne s’est jamais aussi bien porté.