Non à l’excision !

19/10/2010
Non à l’excision !

L'excision du clitoris est une mutilation génitale féminine (MGF) pratiquée dans de nombreuses parties du monde. Elle est la plus courante en Afrique subsaharienne, même si elle est interdite dans de nombreux pays.
Ces pratiques sont considérées comme traditionnelles dans la mesure où elles se sont installées dans un contexte animiste.
Le combat contre ces mutilations est encore long et jalonné d'obstacles. Mais les bonnes volontés se mobilisent.
Une trentaine d'organisations et de représentants de médias africains francophones se sont pour la première fois réunis à Lomé pour élaborer une stratégie de communication destinée à persuader l'opinion publique africaine de la cruauté de l'excision.
Le Togo est l'un des 17 pays africains à disposer d'une législation condamnant les MGF.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires.