Non à l’excision !

19/10/2010
Non à l’excision !

L'excision du clitoris est une mutilation génitale féminine (MGF) pratiquée dans de nombreuses parties du monde. Elle est la plus courante en Afrique subsaharienne, même si elle est interdite dans de nombreux pays.
Ces pratiques sont considérées comme traditionnelles dans la mesure où elles se sont installées dans un contexte animiste.
Le combat contre ces mutilations est encore long et jalonné d'obstacles. Mais les bonnes volontés se mobilisent.
Une trentaine d'organisations et de représentants de médias africains francophones se sont pour la première fois réunis à Lomé pour élaborer une stratégie de communication destinée à persuader l'opinion publique africaine de la cruauté de l'excision.
Le Togo est l'un des 17 pays africains à disposer d'une législation condamnant les MGF.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Premier ministre israélien participera au sommet de Monrovia

Cédéao

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu participera le 4 juin prochain à Monrovia (Liberia) au sommet de la Cédéao.

Une exploitation raisonnée des océans

Environnement

Du 5 au 9 juin 2017, l’ONU accueillera à New-York sa première conférence mondiale sur l’Océan, très importante pour le climat et pour l'économie. 

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.