Octobre rose

11/10/2016
Octobre rose

Prévention et dépistage précoce

2.800 femmes meurent chaque année au Togo emportées par un cancer du sein.

Détecté très tôt, les chances de guérison sont élevées. 

Le problème est l’absence d’information de la population.

‘Octobre rose’, lancé par le ministère de la Santé, ambitionne de sensibiliser les femmes sur les risques et de les inciter à effectuer un dépistage précoce.

Le cancer du sein est la première cause de mortalité dans le pays.

Prenant la mesure de la gravité de la situation, le gouvernement a décidé de créer en 2015 un institut national de cancérologie (INC).

L’INC travaille à la mise en place d'un meilleur système de prévention et de traitement et facilite la prise en charge globale des malades.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).