Pandémie silencieuse

14/11/2011
Pandémie silencieuse

Des centaines de manifestants, regroupés au sein de L’Alliance pour les maladies non transmissibles ont défilé lundi, de la plage de Lomé au Service nationale de l’épidémiologie (SNE) pour attirer l’attention de l’opinion publique sur les dangers du diabète. Une marche organisée à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le diabète, 

Le porte-parole de l’Alliance a indiqué que l’on recensait de plus en plus de diabétiques au Togo et qu’il était urgent de faire quelque chose.

En fin de manifestation, des tests gratuits de glycémie ont été effectués.

Au Togo, le taux de prévalence serait de 4 à 5%.

Le diabète était autrefois considéré comme une maladie rare en Afrique subsaharienne. Mais en 2011, on estime qu’il touche plus de 12 millions d’individus dans cette région et que 330.000 d’entre eux mourront des maladies qui lui sont associées. 

Ces 20 prochaines années, l’Afrique subsaharienne devrait enregistrer la plus forte augmentation mondiale du nombre de cas de diabète – les chiffres estimés pour 2011 devraient quasiment doubler en 20 ans, pour atteindre 23,9 millions d’ici 2030.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.