Pandémies : progrès significatifs note le Fonds mondial

24/09/2013
Pandémies : progrès significatifs note le Fonds mondial

Le Premier ministre, Arthème Ahoomey-Zunu, a reçu mardi le responsable régional du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, Ronald Tran-Ba-Huy. Au menu des discussions, l’évolution des pandémies au Togo et les modalités susceptibles de renforcer les moyens de lutte. Le responsable des Nations Unies s’est déclaré encouragé par les résultats obtenus. 30.000 malades du sida sont sous traitement ARV (antirétroviraux), 3,6 millions de moustiquaires imprégnées ont été distribuées et les succès thérapeutiques dans le combat contre la tuberculose sont de 98%.

Le Fonds mondial est une institution financière internationale qui lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme en adoptant une démarche du 21e siècle : partenariat, transparence, apprentissage permanent et financement en fonction des résultats.

Le Fonds a été créé en 2002 pour accroître considérablement les ressources réservées à la lutte contre les trois pandémies. Il encourage les partenariats entre les gouvernements, la société civile, le secteur privé et les communautés vivant avec les maladies, considérés comme la solution la plus efficace pour lutter contre ces maladies infectieuses mortelles.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.