Parkinson au Togo : Paul Bejjani se mobilise

05/09/2009
Parkinson au Togo : Paul Bejjani se mobilise

Paris a accueilli au mois de juin dernier une conférence internationale consacrée à la maladie de Parkinson qui a rassemblé tous les spécialistes mondiaux dans ce domaine. Parmi les chercheurs présents le professeur Paul Bejjani du Liban. Ce neurologue a été formé en France à l'hôpital de la Pitié-Salpétrière à Paris dans le service du professeur Yves Agid, l'une des sommités mondiales. Il est l'auteur de nombreux ouvrages sur cette terrible maladie qui touche des millions de personnes à travers le monde, notamment sur sa prise charge et sur le traitement chirurgical et les mécanismes physiopathologiques qui en découlent.

La particularité de Paul Bejjani est d'avoir des racines togolaises. Ses parents résidaient au Togo dans les années soixante et certains membres de sa famille vivent toujours à Lomé.Il exerce aujourd'hui à l'Hôpital Notre-Dame des Secours de Byblos et dirige le département « Parkinson and Movement Disorders Center.

Le médecin a indiqué qu'il se rendrait prochainement au Togo dans le cadre du projet humanitaire appelé « Parkinson pour l'Afrique ».

Republicoftogo.com : Pourquoi s'intéresser à la maladie de Parkinson au Togo alors que ce pays a d'autres préoccupations comme la lutte contre le sida et le paludisme.

Paul Bejjani :

Effectivement le sida et le palu touchent le pays de plein fouet. Mais est-ce une raison pour laisser à l'abandon tous ceux qui sont touchés par Parkinson ? Des traitements existent qui apportent une aide très importante et améliorent la qualité de vie.

Cette maladie touche en priorité le 3e âge, mais également des générations plus jeunes avec ce que l'on appelle la Parkinson juvénile.

C'est une maladie très handicapante qui se matérialise par des tremblements, mais aussi des troubles sévères de la marche et également une lenteur dans les gestes de la vie quotidienne.

Republicoftogo.com : Qu'allez-vous faire concrètement pendant votre séjour au Togo et comment les patients pourront-ils vous contacter ?

Paul Bejjani :

Je vais préalablement me rapprocher des autorités, du ministère de la Santé, des responsables d'hôpitaux et des médecins sur place. Mon souhait est de pouvoir rencontrer un maximum de patients à Lomé pour un diagnostique et un traitement. Des médicaments seront acheminés au Togo pour pouvoir administrer des soins immédiatement.

J'ai également l'intention de me rendre dans les hôpitaux au nord.

Cette première visite permettra d'avoir une idée plus précise sur l'étendue de la maladie au Togo. Nous ne disposons pas de chiffres précis pour l'instant.

J'ai un lien familial particulier avec le Togo. Je veux donc aider à la mesure de mes moyens et de mes compétences.

Je suis à l'entière disposition du corps médical togolais pour l'assister et, pourquoi pas, pour organiser une grande conférence panafricaine à Lomé sur la maladie en présence d'experts de toute la région afin de présenter les nouvelles avancées dans la lutte contre Parkinson.

Entretien realisé par Tarek Boustani

Pour plus d'infos sur la maladie

Pour contacter le professeur Paul Bejjani

Email

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Des chirurgiens membres de l'Eglise Copte se mobilisent

Coopération

Deux cents patients soufrant d’hernies et de goitre seront pris en charge par des médecins égyptiens.

Les transfusions sanguines n'ont aucun caractère commercial

Santé

La culture de don du sang n’est pas très développée au Togo. Absence d’information et préjugés freinent la collecte.

Fin de la mission de Mashav

Coopération

La session de formation assurée par Mashav, l’Agence de coopération israélienne, s’est achevée jeudi.

La CAF demande à la Fédération togolaise de sortir son chéquier

Sport

Actuellement en pleine rénovation, le grand stade de Kégué à Lomé est indisponible pour de longs mois.