Pilule amère

23/06/2008
Pilule amère

Les agents de la  première société de distribution des produits pharmaceutiques au Togo, TogoPharma, dressent un amère constat : 21 mois de salaires impayés, 38 cas de décès et 48 agents au chômage depuis 2002. Une situation qui remonte à une dizaine d'années lors de la faillite de l'entreprise pour mauvaise gestion. Depuis 2002, tous les employés ont été mis en « congé technique »

« Rien n'a été fait pour nous soulager, ni nos droits, ni nos arriérés qui n'ont pas été payés » explique un ancien chauffeur de TogoPharma qui reconnaît cependant que quelques agents ont été recrutés par la Centrale d'Achat de Médicaments Essentiels et Génériques ( CAMEG) et d'autres sont « déversés  dans les Centres Médico- Sanitaires (CMS) et les Centres Hospitaliers Régionaux (CHR) avec un salaire dérisoire ». Créée en 1967 Togopharma avait le monopole de distribution des produits pharmaceutiques.

Elle disposait de 98 dépôts de vente de produits dont 8 pharmacies d'Etat sur toute l'étendue du territoire.

« Nous avons entrepris des démarches qui n'ont toujours pas abouti, nous espérons que notre ministre saura réagir à temps » indique un ancien employé.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.