Pilule amère

23/06/2008
Pilule amère

Les agents de la  première société de distribution des produits pharmaceutiques au Togo, TogoPharma, dressent un amère constat : 21 mois de salaires impayés, 38 cas de décès et 48 agents au chômage depuis 2002. Une situation qui remonte à une dizaine d'années lors de la faillite de l'entreprise pour mauvaise gestion. Depuis 2002, tous les employés ont été mis en « congé technique »

« Rien n'a été fait pour nous soulager, ni nos droits, ni nos arriérés qui n'ont pas été payés » explique un ancien chauffeur de TogoPharma qui reconnaît cependant que quelques agents ont été recrutés par la Centrale d'Achat de Médicaments Essentiels et Génériques ( CAMEG) et d'autres sont « déversés  dans les Centres Médico- Sanitaires (CMS) et les Centres Hospitaliers Régionaux (CHR) avec un salaire dérisoire ». Créée en 1967 Togopharma avait le monopole de distribution des produits pharmaceutiques.

Elle disposait de 98 dépôts de vente de produits dont 8 pharmacies d'Etat sur toute l'étendue du territoire.

« Nous avons entrepris des démarches qui n'ont toujours pas abouti, nous espérons que notre ministre saura réagir à temps » indique un ancien employé.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.