Pilule amère

23/06/2008
Pilule amère

Les agents de la  première société de distribution des produits pharmaceutiques au Togo, TogoPharma, dressent un amère constat : 21 mois de salaires impayés, 38 cas de décès et 48 agents au chômage depuis 2002. Une situation qui remonte à une dizaine d'années lors de la faillite de l'entreprise pour mauvaise gestion. Depuis 2002, tous les employés ont été mis en « congé technique »

« Rien n'a été fait pour nous soulager, ni nos droits, ni nos arriérés qui n'ont pas été payés » explique un ancien chauffeur de TogoPharma qui reconnaît cependant que quelques agents ont été recrutés par la Centrale d'Achat de Médicaments Essentiels et Génériques ( CAMEG) et d'autres sont « déversés  dans les Centres Médico- Sanitaires (CMS) et les Centres Hospitaliers Régionaux (CHR) avec un salaire dérisoire ». Créée en 1967 Togopharma avait le monopole de distribution des produits pharmaceutiques.

Elle disposait de 98 dépôts de vente de produits dont 8 pharmacies d'Etat sur toute l'étendue du territoire.

« Nous avons entrepris des démarches qui n'ont toujours pas abouti, nous espérons que notre ministre saura réagir à temps » indique un ancien employé.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.