Pilule amère pour les trafiquants

23/05/2014
Pilule amère pour les trafiquants

Winéga Bamana

14 tonnes de médicaments contrefaits avaient été saisies par les douanes togolaises en 2012. Ce chiffre est passé à 87,5 tonnes de 2013 à mai 2014. Cela donne une idée sur l’ampleur du trafic.

Des chiffres communiqués vendredi lors d’une rencontre dans la capitale togolaise entre responsables de 14 ports africains, à l’initiative de l’Organisation mondiale des douanes (OMD) pour faire le point sur la lutte contre les contrefaçons.

‘Les résultats obtenus par le Togo, notamment concernant la saisie de faux médicaments, sont le fruit d’une étroite coopération entre tous les services : police, douane, ministère de la Santé, Direction des pharmacies’, a souligné 

Winéga Bamana, inspecteur principal des douanes, et coordonnateur de l’Opération Biyéla (encerclement en Zoulou).

Initiée par l’OMD, cette initiative regroupe 16 Etats africains, dont le Togo. Une vaste saisie régionale réalisée par 23 pays africains il y a un an avait permis de neutraliser 550 millions de faux médicaments.

Potentiellement dangereux, voire mortels, ces placebos inondent les étales des marchés togolais. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.