Planification familiale : il y a urgence

10/02/2011
Planification familiale : il y a urgence

Entre 20 et 30% des femmes de la sous-région qui souhaitent différer leurs grossesses ou arrêter d’avoir des enfants n’ont pas accès à une méthode de contraception sûre et efficace.
En Afrique subsaharienne, le risque pour une femme de perdre sa vie au cours d’une grossesse ou d’un accouchement demeure élevé avec un ratio de 1 pour 26. Environ 13 % des décès sont attribués à des interruptions de grossesse mal pratiquées et en l’absence d’un suivi sanitaire adéquat.
Suffisant pour que les neuf pays d’Afrique de l’Ouest francophones sonnent la mobilisation à travers une conférence internationale sur la planification familiale qui s’est achevée jeudi à Ouagadougou ; conférence à laquelle participait le ministre togolais de la Santé, Komlan Mally (photo).
"La rencontre nous a permis de partager nos expériences et de définir des actions concrètes en vue d'améliorer l'accès, l'utilisation et la qualité des programmes de planification familiale", a déclaré M. Mally de retour à Lomé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.