Planification familiale : il y a urgence

10/02/2011
Planification familiale : il y a urgence

Entre 20 et 30% des femmes de la sous-région qui souhaitent différer leurs grossesses ou arrêter d’avoir des enfants n’ont pas accès à une méthode de contraception sûre et efficace.
En Afrique subsaharienne, le risque pour une femme de perdre sa vie au cours d’une grossesse ou d’un accouchement demeure élevé avec un ratio de 1 pour 26. Environ 13 % des décès sont attribués à des interruptions de grossesse mal pratiquées et en l’absence d’un suivi sanitaire adéquat.
Suffisant pour que les neuf pays d’Afrique de l’Ouest francophones sonnent la mobilisation à travers une conférence internationale sur la planification familiale qui s’est achevée jeudi à Ouagadougou ; conférence à laquelle participait le ministre togolais de la Santé, Komlan Mally (photo).
"La rencontre nous a permis de partager nos expériences et de définir des actions concrètes en vue d'améliorer l'accès, l'utilisation et la qualité des programmes de planification familiale", a déclaré M. Mally de retour à Lomé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Combattre les causes premières de la pauvreté

Développement

Un segment ministériel du Forum politique de haut-niveau sur le développement durable s’est ouvert hier à New York.

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.