Plus de 100 cas de méningite

06/02/2016
Plus de 100 cas de méningite

Identifiée rapidement, la méningite peut être facilement traitée

Le ministre de la Santé, Moustapha Mijiyawa, s’est rendu samedi dans la Préfecture de Dankpen ou sévit une épidémie de méningite cérébrospinale d’origine bactérienne.

101 cas ont été répertoriés à ce jour dont 8 mortels.

Le ministre avait à ses côtés la représentante de l’OMS au Togo, Lucile Imboua.

Il a été convenu de renforcer les moyens de lutte et de prévention. Les autorités envisagent une campagne de vaccination de masse.

La bactérie se transmet par contacts interhumains directs et par la projection d’aérosols et de gouttelettes d’origine nasale ou pharyngée par des sujets malades ou porteurs asymptomatiques. L’homme est le seul réservoir.

Non traitée, la méningite peut entraîner la mort en l’espace de quelques heures. Même les survivants sont susceptibles de conserver de sérieuses séquelles, y compris une cécité, une surdité, une paralysie et un retard mental de gravité variable. Une suspicion de méningite bactérienne exige un avis médical immédiat.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Partage des ressources

Coopération

L’Autorité du bassin du Mono (ABM) tient depuis vendredi à Lomé sa session ministérielle.

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Un moyen efficace de combattre le paludisme

Santé

La campagne de distribution de moustiquaires imprégnées a débuté jeudi à Notsé.

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.