Populations à risque

25/03/2011
Populations à risque

Les pays situés sur le corridor Abidjan-Lagos veulent freiner la propagation du sida chez les populations à risque que sont les prostituées, les routiers, les policiers et militaires ou les vendeurs ambulants.
Une réunion se déroule depuis jeudi à Lomé pour débattre de cette question. Elle réunit les représentants du Programme national de lutte contre le Sida (PNLS/CNLS), du Fonds mondial de l’Onu et de l’USaid du Nigeria, du Bénin, du Togo, du Ghana et de  Côte d’Ivoire.
Les travaux s’achèvent vendredi avec des recommandations devant permettre une coordination  de la lutte au niveau des cinq pays.
 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.