Priorité santé !

29/09/2008
Priorité santé !

Le pays a besoin de près de  803 milliards de Fcfa pour atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) concernant le secteur de la Santé, d'après le Plan Intérimaire d'Actions Prioritaires (PIAP) du pays, indique l'agence Xinhua. Soit une moyenne de 80 milliards par an et un coût par habitant annuel de 13.486 Fcfa.

Selon le document officiel PIAP, le coût des interventions  directes s'élève à 282 milliards de FCFA pour 2006-2015 et se  répartit entre la santé infantile à 35%, la lutte contre le  paludisme à 23%, le VIH/SIDA à 20%, l'amélioration de la santé  maternelle à 20% et la lutte contre la tuberculose à 2%. Le nouveau gouvernement a cependant inscrit ses actions dans le cadre de ce Plan Intérimaire d'Actions Prioritaires pour 2008-2010, et a retenu le secteur de la santé parmi huit secteurs principaux.

Le secteur de la santé figure également parmi cinq secteurs  pour lesquels, le Premier minister du Togo Gilbert Houngbo dans sa  déclaration de politique générale, a indiqué que des "actions  urgentes sont identifiées" et qui sont retenus pour faire partie  d'un programme d'urgence à démarrer immédiatement.

Pour le PM, la santé a été victime de la  crise économique et les statistiques actuellement disponibles montrent que les dépenses en matière de santé au Togo (calculées  en pourcentage du PIB) représentent la moitié du ratio des autres  pays de la zone francophone de l'Afrique de l'Ouest.

En attendant la finanlisation du plan national de développement sanitaire et la préparation des programmes sectoriels, Gilbert  Houngbo a fait état des actions sélectionnées dans le cadre du  plan d'urgence qui visent entre autres la formation à la gestion  et à l'administration des strucutres du comité de gestion de santé, et la prise en charge gratuite des césariennes.

Y figurent également, la contribution à l'accessibilité des  nouveaux médicaments antipaludiques, le renforcement de la  surveillance de la qualité de l'eau de boisson, l'amélioration de  la disponibilité des médicaments, les antirétroviraux notamment.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine. 

Cina Lawson s'intéresse à la green tech

Environnement

Cina Lawson a assisté lundi à Paris au  ‘Tech for Planet’ organisé en marge du One Planet Summit.