Promouvoir la télémédecine au Togo

22/04/2012
Promouvoir la télémédecine au Togo

Le ministre de la Santé, Charles Kondi Agba, a regagné Lomé samedi après avoir participé à Nairobi à une conférence des ministres de la Santé consacrée à la E-Health. 

M. Agba s’est exprimé sur le thème du développement de la télémédecine au Togo rappelant que plusieurs expériences ont été menées dans ce domaine depuis une dizaine d’années.

Et de citer des échanges en télé échographie entre la clinique Saint-Joseph de Lomé et l’hôpital de Tours en France ou la visio chirurgie entre le CHU-Campus de Lomé et les CHU de Ouagadougou, de Niamey et d’Abidjan. 

 « Il faut que le Togo s'engage résolument dans l'e-Health. Dans l'hôpital préfectoral de Blitta, par exemple, une connexion de très haut débit permettra d'envoyer des radiographies de patients au CHU-campus où elles pourront être décryptées par les professeurs de la faculté mixte de médecine et pharmacie», a expliqué le ministre.

En Afrique, le Mali, le Sénégal le Kenya et le Ghana sont déjà assez avancés en matière de télémédecine. Le Togo pour suivre cet exemple a besoin de connexions internet haut débit et d’un réseau 3G efficace afin de développer le mobile health qui permet aux patients d’envoyer par téléphone portable des données médicales aux médecins et aux centres hospitaliers.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.

Promotion de la culture Tem

Culture

Le festival international des musiques et danses traditionnelles TEM Festekpe aura lieu 9 au 11 décembre  à Sokodé.

UEMOA : le Sénégal remporte la coupe

Sport

Les Lions du Sénégal ont battu samedi par 1-0 les Aigles du Mali en finale de la 7e édition du tournoi de l'intégration de l'UEMOA.

Infrastructures de base : nouvel engagement de l’UE

Coopération

Améliorer l’accès à l’eau potable et proposer de meilleures conditions sanitaires aux habitants de Notsé. C'est l'objectif d'un programme financé par l'UE.