Promouvoir la télémédecine au Togo

22/04/2012
Promouvoir la télémédecine au Togo

Le ministre de la Santé, Charles Kondi Agba, a regagné Lomé samedi après avoir participé à Nairobi à une conférence des ministres de la Santé consacrée à la E-Health. 

M. Agba s’est exprimé sur le thème du développement de la télémédecine au Togo rappelant que plusieurs expériences ont été menées dans ce domaine depuis une dizaine d’années.

Et de citer des échanges en télé échographie entre la clinique Saint-Joseph de Lomé et l’hôpital de Tours en France ou la visio chirurgie entre le CHU-Campus de Lomé et les CHU de Ouagadougou, de Niamey et d’Abidjan. 

 « Il faut que le Togo s'engage résolument dans l'e-Health. Dans l'hôpital préfectoral de Blitta, par exemple, une connexion de très haut débit permettra d'envoyer des radiographies de patients au CHU-campus où elles pourront être décryptées par les professeurs de la faculté mixte de médecine et pharmacie», a expliqué le ministre.

En Afrique, le Mali, le Sénégal le Kenya et le Ghana sont déjà assez avancés en matière de télémédecine. Le Togo pour suivre cet exemple a besoin de connexions internet haut débit et d’un réseau 3G efficace afin de développer le mobile health qui permet aux patients d’envoyer par téléphone portable des données médicales aux médecins et aux centres hospitaliers.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Du porte à porte pour lutter contre le sida

Santé

27.989 habitants de Lomé sont directement touchés par le sida. La grande majorité est traitée par ARV.

Le PNUD est à un moment décisif de sa coopération avec le Togo

Développement

Helen Clark, la patronne du PNUD, s’est entretenu mercredi à Lomé avec le Premier ministre et le ministre de l’Economie et des Finances

Le combat d'Helen Clark contre la pauvreté

Développement

Helen Clark, l’Administrateur du PNUD, a entamé mercredi une visite de 24h au Togo. Au programme, un appui au PUDC et aux femmes.

Les tailleurs de pierre ont de l'avenir

Coopération

Dans la région des Savanes et de la Kara, la pierre est une ressource naturelle. Des jeunes sont formés aux techniques de taille.