Protection Total contre Ebola

01/10/2014
Protection Total contre Ebola

La menace est réelle

Aucun cas de virus Ebola n’a été signalé au Togo. Mais le pays n’est pas à l’abri car la menace est à mille kilomètres de ses frontières, au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée. Les mouvements de population sont importants en Afrique de l’Ouest  et les contrôles sanitaires pas toujours évidents à effectuer.

A cela s’ajoute le fait qu’un porteur du virus l’ignore tant que les premiers symptômes ne se sont pas manifestés. Il peut donc voyager a priori tranquillement dans les pays de la région. 

Le virus se transmet ensuite au contact de fluides contaminés comme le sang ou la salive avec des patients présentant des symptômes contagieux.

Dans ce contexte, le Togo est au stade de la prévention, mais demeure extrêmement vigilant. Les services de santé ont procédé à l’acquisition d’équipements spécialisés. Les autorités peuvent également compter sur le soutien de ses partenaires comme la Chine qui a accordé il y a quelques jours une aide de 420 millions de Fcfa.

Les entreprises privées ne sont pas absentes de cet élan de générosité. 

Ainsi le pétrolier Total a offert mercredi des équipements de protection :  lunettes, masques, blouses, sur-chaussures, gants des thermomètres infra rouge, etc…

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.