Radiographie du PNDS

25/03/2009
Radiographie du PNDS

Le ministère de la Santé a étudié mercredi la version améliorée du plan national de développement sanitaire (PNDS) 2009-2013, adopté en décembre dernier. Le budget initial de 309 milliards Fcfa a été porté à 317 milliards après l'intégration des amendements et des recommandations formulées par les partenaires. Cette nouvelle version a été présentée aux bailleurs de fonds, aux collaborateurs du ministère, notamment les directeurs centraux et les chefs de services, afin d'obtenir leur avis avant la rédaction du document final qui sera présenté en Conseil des ministres.

Une table ronde des bailleurs sera ensuite organisée pour mobiliser les ressources nécessaires à la réalisation de ce plan national.La réunion de mercredi était présidée par Biyao Essohanam, le directeur de cabinet du ministre de la Santé, Komlan Mally.

Le Togo a fait de la réforme du système de santé l'un de ses priorités. Les investissements à consentir sont très importants en l'absence de toute politique sanitaire ces quinze dernières années.

Le président Faure Gnassingbé n'a pas caché que la tâche était immense, soulignant que chaque Togolais avait droit à des soins de bonne qualité.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Indice harmonisé des prix à la consommation : un casse-tête

Cédéao

La Cédéao vient d’achever à Lomé une réunion consacrée à l'état d'avancement des outils du traitement de l'indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) des pays membres.

La Chambre des notaires prend acte

Justice

Cinq nouveaux notaires ont prêté serment jeudi devant la Cour d’appel de Lomé. La profession est en pleine mutation. 

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.

Levée d'écrou

Social

Trois enseignants condamnés en début de semaine à Kara pour tentative d'enlèvement dans une gendarmerie ont été libérés.