Radiographie du PNDS

25/03/2009
Radiographie du PNDS

Le ministère de la Santé a étudié mercredi la version améliorée du plan national de développement sanitaire (PNDS) 2009-2013, adopté en décembre dernier. Le budget initial de 309 milliards Fcfa a été porté à 317 milliards après l'intégration des amendements et des recommandations formulées par les partenaires. Cette nouvelle version a été présentée aux bailleurs de fonds, aux collaborateurs du ministère, notamment les directeurs centraux et les chefs de services, afin d'obtenir leur avis avant la rédaction du document final qui sera présenté en Conseil des ministres.

Une table ronde des bailleurs sera ensuite organisée pour mobiliser les ressources nécessaires à la réalisation de ce plan national.La réunion de mercredi était présidée par Biyao Essohanam, le directeur de cabinet du ministre de la Santé, Komlan Mally.

Le Togo a fait de la réforme du système de santé l'un de ses priorités. Les investissements à consentir sont très importants en l'absence de toute politique sanitaire ces quinze dernières années.

Le président Faure Gnassingbé n'a pas caché que la tâche était immense, soulignant que chaque Togolais avait droit à des soins de bonne qualité.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.