Retour de la peste porcine

29/01/2009
Retour de la peste porcine

Le ministre de  l'Agriculture a annoncé mercredi dans un communiqué la réapparition de la peste porcine africaine dans  quatre exploitations de la préfecture de Danyi, dans le plateau  ouest, rapporte l'agence Xinhua. Selon le communiqué, une équipe mobile dépêchée sur les lieux  pour des investigations, a confirmé l'infection précisant que dans les quatre exploitations, on note 90 mortalités sur les 137  qu'elles comptaient. 

L'examen clinique et les lésions observées à l'autopsie sur les animaux laissent penser à une recrudescence de la peste qui sévit de façon azootique au Togo depuis une dizaine  d'années, d'après le communiqué. En attendant les résultats d'analyse des échantillons prélevés, des mesures biosécurité ont été prises. Il s'agit du  maintien des porcs en claustration, interdiction de la divagation  des animaux, la circulation et l'abattage des porcs de la  préfecture pour la consommation humaine.

Le ministre appelle cependant la population à la vigilance et  au respect des mesures de biosécurité dans les élevages de porcs  et à l'observation des règles élémentaires d'hygiène sur  l'ensemble du territoire en vue d'assurer un meilleur contrôle de  la maladie.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation.