Saine gestion des hôpitaux publics

21/11/2017
Saine gestion des hôpitaux publics

Ce programme pilote profite directement aux patients

La contractualisation de certains hôpitaux semble bien fonctionner. S’appuyant sur celui d’Atakpamé, le ministère de la Santé a publié mardi des résultats encourageants.

Les différents services ont connu une hausse significative en un an : 11,27% pour les consultations, 10,21% pour les hospitalisations, 35,64% pour la chirurgie et 70,37% pour la gynécologie et les accouchements.

‘Cette fructueuse expérience au CHR d’Atakpamé incite à étendre rapidement le programme aux autres fhôpitaux’, a indiqué le ministre de la Santé, Moustapha Mijiyawa.

L’autre établissement concerné est celui de Blitta.

Le recours à des partenaires privés sous contrat est peut-être la solution pour améliorer la qualité du système de santé et sa gestion. Mais pas question de privatiser la santé. Le gouvernement a été très clair sur la question.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fantassins et excellents footballeurs

Sport

La 33e édition du championnat militaire et paramilitaire de football s’est achevée dimanche à Lomé sur la victoire du 4e régiment d’infanterie.

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.